La croissance extraordinaire enregistrée sur le marché russe des parfums, cosmétiques et produits de toilettes au cours des dernières années (10-15% en moyenne annuelle depuis le milieu des années 1990 et même 20-25% au cours de la dernière décennie) devrait revenir à des niveaux plus communs. Selon l’institut d’études de marché russe Symbol-Marketing Agency, une filiale de Symbol Communication Group, la croissance des ventes de parfums, cosmétiques et produits de toilette devrait être inférieure à 10% en 2009 et 2010.

Les douanes russes ont enregistré une forte baisse des importations de cosmétiques du pays. En janvier 2009, les importations auraient chuté de 30% par rapport à la même période de 2008. Toujours selon Symbol-Marketing Agency, Procter & Gamble aurait vu ses ventes diminuer de 15%. La réduction de la consommation affecte d’abord les segments premium et luxe et les grandes villes comme Moscou et Saint-Petersbourg, qui sont les principaux centres de consommation de ces produits.

Selon Symbol-Marketing Agency, cette modification des modes de consommation favorise probablement les producteurs locaux comme Kalina et Nevskaya Cosmétiques, au détriment des produits importés les plus chers.

Crème de soin, Kalina

Crème de soin, Kalina