Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Emballage & design

Mascara : le renouveau de la fibre

En l’espace de quelques mois, la tendance se confirme. La brosse de mascara à base de fibres retrouve de plus en plus ses lettres de noblesse par rapport à la brosse injectée. Pour des raisons économiques tout d’abord, liées en particulier au coût d’un moule d’injection nécessitant en général des grandes séries, mais aussi pour des raisons techniques liées à une plus grande facilité de transformation et d’adaptation des fibres aux nouveaux canons de la beauté. Une bonne affaire pour l’équipe de DuPont en charge de la commercialisation de sa fameuse fibre « Tynex® » qui détient une part significative du marché mondial du mascara à base de fibres. Le point avec Sarah Perreard…

Sarah Perreard, DuPont

Sarah Perreard, DuPont

Premium Beauty News - Un renouveau de la fibre qui se traduit très concrètement pour vous par une augmentation de votre capacité de production ?

Sarah Perreard - C’est exact ! On a clairement senti une forte poussée de la demande depuis mi 2010. À tel point que nous avons pratiquement doublé notre capacité de production en l’espace d’un an et demi dans notre usine américaine de Washington Works en Virginie et que cela a totalement justifié le démarrage d’une nouvelle ligne de production dans notre usine chinoise de Shenzen. Nous restons à l’écoute du marché et n’excluons pas de continuer cette expansion de manière régionale.

Premium Beauty News - Pas tout jeune le « Tynex® » !

Sarah Perreard - On peut dire qu’historiquement cela remonte à la période de création de la division Filaments du Groupe il y a plus de 75 ans, très liée comme vous le savez, à la découverte du nylon. L’une des premières applications de cette fibre reste la fabrication des brosses à dents. Un kilo de « Tynex » ne permet de fabriquer « que » 1 000 brosses à dents… mais 10 000 mascaras et 40 000 pinceaux de vernis à ongles.

Premium Beauty News - Pourquoi ce regain d’intérêt pour ce type de fibres par rapport à la tendance des brosses injectées ?

Sarah Perreard - Pour des raisons la fois économiques et techniques.

Économiques parce que le coût de développement d’un moule d’injection peut s’avérer prohibitif et que ce marché est un peu saturé au niveau des brevets. Globalement, l’utilisation de filaments permet une plus grande flexibilité lors d’un développement. Altérer la forme, la rigidité ou encore le nombre de filament d’une brosse en fibre se fait de manière beaucoup plus simple et économique que pour une brosse injectée qui demanderait la fabrication d’un nouveau moule.

Techniques parce que nous avons pu proposer des nouvelles formes de fibres, de textures, qui leur permettent de bien s’adapter à l’application de nouvelles formules sur les cils (on peut citer le succès de la fibre « Tynex® Hollow » très « tendance », mais aussi « Sea Horse », « Super Soft Splittable », « Quadrilobal » etc.) . Nous proposons des filaments de formes variées, dont l’intérieur peut être creux, dont l’extérieur peut être en relief etc. Ensuite, c’est tout le savoir-faire du fabricant de brosses qui peut s’exprimer au niveau de la façon de tailler les fibres pour leur donner telle ou telle caractéristique originale en terme de retenue de la formule et de restitution de celle-ci au moment de l’application.

Dernier point important concernant les brevets de brosses à base de fibres, beaucoup d’entre eux sont tombés dans le domaine public ce qui ouvre considérablement le champ des applications et rendent possible l’utilisation de filaments que nous avions développés il y a plusieurs années mais qui sont restés peu utilisés jusque là. De quoi réjouir les développeurs de mascara...

Propos recueillis par Jean-Yves Bourgeois

Portfolio

© 2012 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Luxe : Les 6 tendances qui boosteront le marché en 2020

Maxime Thubière
Luxe : Les 6 tendances qui boosteront le marché en 2020

Dans une industrie qui pèse aujourd’hui plus de 1000 milliards de dollars, la nouvelle génération de consommateurs pousse le luxe à évoluer plus vite que jamais. La notion d’exclusivité ancrée dans son ADN est remise en cause avec la montée en puissance de l’e-commerce et ses tendances évolutives. Quelles sont les tendances vont marquer le luxe (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer