Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Mary Kay présente le résultat de ses recherches sur l’impact de la pollution sur la peau

Le fabricant américain de cosmétiques entend profiter du 24e Congrès mondial de dermatologie (World Congress of Dermatology, WCD) qui se déroule du 10 au 15 juin à Milan, en Italie, et du 5e Sommet sur l’avenir des formulations cosmétiques (Future of Formulations in Cosmetics Summit), les 19 et 20 juin à Düsseldorf, en Allemagne, pour mettre en avant le résultat de ses recherches en matière de sensibilisation accrue de la peau par la pollution.

Le Congrès mondial de dermatologie qui se tient tous les quatre ans est la plus importante rencontre internationale sur la dermatologie. À cette occasion, Mary Kay a présenté ses conclusions en sciences appliquées sur les dommages cutanés liés à la pollution. L’entreprise a organisé le 12 juin un symposium intitulé « La peau et les facteurs de stress liés à l’environnement : au-delà des UV ».

Animé par Michelle Hines, Ph.D., Director, Global Upstream Research & Technology t chez Mary Kay, le symposium réunissait deux spécialistes européens de la peau renommés : Jean Krutmann, M.D., professeur et directeur de l’institut de recherche Leibniz en médecine environnementale à Düsseldorf, en Allemagne, et Stefanie Williams, M.D., dermatologue et directeur médical chez EUDELO à Londres, au Royaume-Uni.

« Depuis que j’ai découvert en 2010 que la pollution de l’air provoque le vieillissement et la pigmentation cutanés, mon institut mène de nombreuses recherches pour vérifier cette observation et révéler ses mécanismes sous-jacents. Il est désormais clair à partir de ces études que l’exposition à long terme aux particules fines liées au trafic routier est non seulement dangereuse pour les poumons et le système cardiovasculaire, mais compromet également la santé de la peau », a déclaré Jean Krutmann, M.D.

Rien qu’au Royaume-Uni, plus de 40 villes dépassent les seuils de l’OMS sur la pollution de l’air [1].

« Nous ne sommes sans doute pas en mesure de différencier cliniquement les lésions de la peau provoquées par l’exposition aux UV de celles provoquées par la pollution de l’air, mais au vu des progrès scientifiques majeurs obtenus dans le domaine de la peau et de pollution de l’air, je pense que les effets indésirables de la pollution continueront d’avoir un impact croissant sur la santé de la peau dans les villes très peuplées », a ajouté le Dr Stefanie Williams, M.D.

Par ailleurs, lors du 5e Sommet sur l’avenir des formulations cosmétiques, Michelle Hines révélera les toutes dernières recherches de Mary Kay sur un complexe antioxydant qui aide à retarder l’apparition des signes prématurés du vieillissement cutané relatif aux effets nocifs des particules d’échappement des moteurs diesel (diesel exhaust particles, DEP). La technologie, que l’on retrouve dans la ligne de soins de la peau Mary Kay® TimeWise® Miracle Set 3D™, aide à lutter contre les radicaux libres.

V.G.

Notes

[1] Base de données sur la qualité de l’air ambiant de l’OMS (mise à jour 2018)

© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer