Depuis le 11 avril, les utilisatrices (et utilisateurs) de parfums et cosmétiques peuvent rapporter les emballages de leurs produits dans les magasins Marionnaud où il seront collectés et valorisés dans le cadre d’un partenariat avec Veolia. Pour les encourager, le détaillant récompensera ce geste avec des réductions et des bonus crédités sur leurs cartes de fidélité.

Selon les données de Kantar Worldpanel, 47,6 millions de flacons de parfums et 440 millions de produits de maquillage ont été vendus en France en 2015. Marionnaud espère parvenir à collecter 700 000 flacons de parfums et 260 000 emballages de produits de beauté dès la première année. Afin que cette opération ne génère pas de trafic routier supplémentaire, les emballages ainsi collectés rejoindront autant que possible des flux de marchandises déjà existants (retours de produits arrêtés, périmés ou abimés, nouvelles répartitions de produits, etc.) avant d’être intégrés dans la chaine de traitement mise en place par Veolia. Les flacons en verre seront recyclés et les emballages en plastiques seront détruits par incinération avec valorisation par récupération de la chaleur.

Les flacons en verre seront recyclés et les emballages en plastiques seront...

Les flacons en verre seront recyclés et les emballages en plastiques seront détruits par incinération avec valorisation par récupération de la chaleur.

Marionnaud rejoint ainsi Sephora et Nocibé qui collectent déjà les flacons en verre des parfums, en étendant l’opération aux emballages plastiques dont la valorisation est nettement plus complexe. L’opération est importante pour l’image de l’enseigne alors qu’une étude réalisée par l’IFOP montre un fort engagement des Français sur ces questions et d’importantes attentes vis-à-vis des distributeurs.

« Si les Français sont très impliqués sur en matière de tri sélectif (plus de 9 sur 10 pratiquent le tri d’au moins un produit au quotidien), ils sont en revanche moins nombreux à faire le bon geste lorsqu’il s’agit de cosmétiques,  » explique Olivier Carette, Directeur Marketing et Digital de Marionnaud Paris.

Les consommatrices sont encouragées à rapporter les emballages des produits...

Les consommatrices sont encouragées à rapporter les emballages des produits avec avec des réductions et des bonus crédités sur leurs cartes de fidélité.

L’enquête conduite par l’IFOP montre en effet qu’au moment du tri, un doute s’installe chez les consommateurs sur la façon des traiter les produits de beauté et d’hygiène. Résultat le taux de tri tombe à 58% en moyenne pour cette catégorie, avec de fortes disparités selon les produits. « En les invitant à nous rapporter tous ces produits, qu’ils aient été achetés chez Marionnaud ou ailleurs, nous voulons aussi faire œuvre d’éducation au tri des produits de beauté. »

Un cube de collecte en carton a été placé dans chaque boutique, et une une signalétique en magasin ainsi que des portes tickets informatifs accompagnent le lancement de l’opération.