Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Marionnaud s’engage à collecter les emballages cosmétiques

Depuis le 11 avril, les utilisatrices (et utilisateurs) de parfums et cosmétiques peuvent rapporter les emballages de leurs produits dans les magasins Marionnaud où il seront collectés et valorisés dans le cadre d’un partenariat avec Veolia. Pour les encourager, le détaillant récompensera ce geste avec des réductions et des bonus crédités sur leurs cartes de fidélité.

Selon les données de Kantar Worldpanel, 47,6 millions de flacons de parfums et 440 millions de produits de maquillage ont été vendus en France en 2015. Marionnaud espère parvenir à collecter 700 000 flacons de parfums et 260 000 emballages de produits de beauté dès la première année. Afin que cette opération ne génère pas de trafic routier supplémentaire, les emballages ainsi collectés rejoindront autant que possible des flux de marchandises déjà existants (retours de produits arrêtés, périmés ou abimés, nouvelles répartitions de produits, etc.) avant d’être intégrés dans la chaine de traitement mise en place par Veolia. Les flacons en verre seront recyclés et les emballages en plastiques seront détruits par incinération avec valorisation par récupération de la chaleur.

Les flacons en verre seront recyclés et les emballages en plastiques seront détruits par incinération avec valorisation par récupération de la chaleur.

Les flacons en verre seront recyclés et les emballages en plastiques seront détruits par incinération avec valorisation par récupération de la chaleur.

Marionnaud rejoint ainsi Sephora et Nocibé qui collectent déjà les flacons en verre des parfums, en étendant l’opération aux emballages plastiques dont la valorisation est nettement plus complexe. L’opération est importante pour l’image de l’enseigne alors qu’une étude réalisée par l’IFOP montre un fort engagement des Français sur ces questions et d’importantes attentes vis-à-vis des distributeurs.

« Si les Français sont très impliqués sur en matière de tri sélectif (plus de 9 sur 10 pratiquent le tri d’au moins un produit au quotidien), ils sont en revanche moins nombreux à faire le bon geste lorsqu’il s’agit de cosmétiques,  » explique Olivier Carette, Directeur Marketing et Digital de Marionnaud Paris.

Les consommatrices sont encouragées à rapporter les emballages des produits avec avec des réductions et des bonus crédités sur leurs cartes de fidélité.

Les consommatrices sont encouragées à rapporter les emballages des produits avec avec des réductions et des bonus crédités sur leurs cartes de fidélité.

L’enquête conduite par l’IFOP montre en effet qu’au moment du tri, un doute s’installe chez les consommateurs sur la façon des traiter les produits de beauté et d’hygiène. Résultat le taux de tri tombe à 58% en moyenne pour cette catégorie, avec de fortes disparités selon les produits. « En les invitant à nous rapporter tous ces produits, qu’ils aient été achetés chez Marionnaud ou ailleurs, nous voulons aussi faire œuvre d’éducation au tri des produits de beauté. »

Un cube de collecte en carton a été placé dans chaque boutique, et une une signalétique en magasin ainsi que des portes tickets informatifs accompagnent le lancement de l’opération.

Portfolio

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer