Sandra Maguarian, Commissaire Général du salon

Sandra Maguarian, Commissaire Général du salon

Premium Beauty News - MakeUp in Sao Paulo ! On serait tenté de dire enfin !

Sandra Maguarian - Le concept a fait ses preuves à Paris, New York et Seoul. Il était devenu logique d’organiser MakeUp in SaoPaulo. D’autant que les industriels de la filière qui nous posaient souvent la question… « À quand Sao Paulo ? ».

Premium Beauty News - Qu’est ce qui a changé au cours de ces deux dernières années et qui fait que MakeUp in Sao Paulo peut démarrer ?

Sandra Maguarian - En l’espace de deux ans de nombreux industriels internationaux ont décidé de s’implanter sur place avec l’argument : « Il faut que nous nous installions pour développer le marché ! ». Avec le concept « MakeUp In.. », nous accompagnons en quelques sortes cette stratégie de « création de marché ». C’est le bon moment.

Premium Beauty News - Plus de 2,7 milliards de dollars ! C’est le chiffre le plus communément avancé pour estimer le marché du maquillage au Brésil. De quoi intéresser nombre d’entreprises.

Sandra Maguarian - Deux cents millions d’habitants dont un peu moins de la moitié de femmes, le Brésil est plus que jamais au cœur du développement de la filière maquillage dans le monde. Et il n’y a pas que le Brésil. C’est toute l’Amérique du sud qui est concernée par ce développement avec, en pointe, des pays comme la Colombie, le Pérou, le Venezuela, l’Argentine.

Premium Beauty News - Des circuits de distribution encore bien particuliers au Brésil ?

Sandra Maguarian - C’est vrai, l’essentiel des ventes passe encore par la vente porte à porte, mais les autres circuits de distribution sont en pleine évolution. On recense près de 7 000 chaînes et plus de 53 000 indépendants. Un réseau que plusieurs grandes marques internationales ont décidé d’investir systématiquement et, avec succès ! Il y a aussi la puissance de communication que représente aujourd’hui le Web. Il faut voir le nombre de bloggeuses qui s’expriment, par exemple, sur les vernis à ongles. Maybelline aurait maintenant au Brésil plus de 300 000 « fans » sur ses pages Facebook. Le potentiel est donc bien là. 85 millions de brésiliennes utilisent des produits de maquillage quotidiennement et elles en utilisent de plus en plus ! Elles sont mieux informées et disposent de revenus en hausse.

Hôtel Renaissance - Sao Paulo

Hôtel Renaissance - Sao Paulo

Mais il est important de noter que MakeUp in Sao Paulo sera le salon du MakeUp destiné à l’ensemble du continent sud américain.