Près de 100 exposants sont attendus les 29 et 30 mars 2011 au Shanghai International Convention Center, pour la 4e édition du salon Luxe Pack de Shanghai. Ce qui, selon les organisateurs, représente une progression 15% par rapport à 2010.

Parmi les nouveaux exposants confirmés : Fusion Packaging (Usa), Fibermark (Usa), Korsnas (Suède), Iggesund (Suède), Seram (France) ou Best Continental, Gld (Chine), et Cimen Inc (Taïwan).

À cette occasion, les dernières innovations des exposants seront présentées dans le cadre du Luxe Pack Forum Innovation. En outre, certaines de ces innovations respectant un ou plusieurs critères de développement durable, formeront l’espace « Luxe pack in green » : solutions pour un packaging éco-responsable comme autant de réponses aux préoccupations des marques de luxe en Chine comme dans le reste du monde.

Luxe Pack Shanghai proposera également un cycle de conférences au cours desquels des experts reconnus dévoileront durant les 2 jours de salon, leurs connaissances et réflexions autour du packaging des produits de luxe. Pour n’en citer que quelques-uns : Florence Bernardin sur le marché santé/beauté, Martine Leherpeur sur le packaging de luxe et tradition chinoise, ou encore Michel Campan sur les succès du e-commerce de luxe.

De plus, un symposium sur inscription préalable [1] sera organisé le mardi 29 mars 2011 de 14h00 à 17h00, sur le thème : « Comprendre l’approche législative de la Chine à réduire les suremballages »

La Chine a en effet instauré une réglementation sur l’emballage durable, à la fois pour réduire les emballages et protéger le consommateur.

Couvrant initialement l’emballage des boissons alcoolisées, des produits de boulangerie et cosmétiques, ces textes :
- limitent à 3 le nombre de couches d’emballages autorisées ;
- imposent des restrictions sur l’espace que le colis doit contenir ;
- spécifient un ratio maximum entre le coût du packaging et le prix des produits de détail.

Présenté par Stuart Hoggard, de PackWebAsia.com, en présence de marques telles que Pepsico ou Diageo, ainsi que de fournisseurs de matières (Iggesund, etc.) et un représentant du gouvernement chinois, chacun partagera son expérience avec les auditeurs.