Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Sociétés & industrie

Luxe : L’Oréal met les bouchées doubles en Chine

À l’occasion d’une conférence de presse à Shanghai, L’Oréal, leader et pionnier du marché des cosmétiques de luxe en Chine, a présenté sa stratégie pour séduire la nouvelle génération de consommateurs, notamment au travers d’innovations de rupture comme le tout récent lancement de Clarisonic, leader en cosmétique instrumentale, et l’arrivée d’Yves Saint Laurent Beauté en mai 2013.

Nicolas Hieronimus, Directeur Général L’Oréal Luxe  © L’Oréal

Nicolas Hieronimus, Directeur Général L’Oréal Luxe © L’Oréal

L’Oréal Luxe est à l’avant-garde de la beauté en Chine depuis le lancement de Lancôme en 1993. Vingt ans et dix marques (bientôt onze avec l’arrivée d’Yves Sain Laurent Beauté) plus tard, cette capacité d’anticipation a payé. Aujourd’hui, la division luxe du géant français des cosmétiques est le plus dynamique des groupes de cosmétiques de luxe présents en Chine avec une croissance 1,3 fois supérieure au marché.

Centre de recherche

Pour réussir en Chine, L’Oréal Luxe n’hésite pas à adapter ses produits aux habitudes culturelles, aux textures préférées et aux rituels de beauté en proposant des produits emblématiques, haut de gamme et sur mesure, tels que Crema Nera Extrema de Giorgio Armani et Life Pearl Cellular d’Helena Rubinstein. La demande des consommateurs locaux pour les ingrédients utilisés dans la médecine traditionnelle chinoise a également inspiré de nouvelles formulations comme Énergie de Vie de Lancôme à partir d’extraits de racines de rhodiola, de gentiane et d’igname sauvage.

Cette connaissance approfondie des consommateurs chinois et de leurs spécificités en matière de peau et de cheveux est rendue possible grâce aux investissements du Groupe en Recherche et Innovation et la création de pôles de recherche à travers le monde, comme celui de Pudong à Shanghai.

Portefeuille diversifié de marques de luxe

Le lancement en Chine de nouvelles marques de luxe, comme Yves Saint Laurent Beauté, renforcera le portefeuille de marques L’Oréal Luxe, permettant ainsi au groupe de répondre aux besoins des consommateurs chinois de tout âge et toute catégorie socio-économique.

Le groupe propose ainsi des marques d’origine européenne, comme Lancôme ou Giorgio Armani, les marques américaines « hors codes », Kiehl’s ou Clarisonic, et les marques asiatiques, Shu Uemura ou encore Yue Sai - la marque chinoise qui propose des solutions de beauté uniques inspirées de la médecine traditionnelle chinoise et appuyée par des méthodes d’extraction high-tech.

Une inauguration Helena Rubinstein en Chine. En présence de la célèbre actrice chinoise Qin Lan.  © L’Oréal

Une inauguration Helena Rubinstein en Chine. En présence de la célèbre actrice chinoise Qin Lan. © L’Oréal

Moteur de croissance

En dépit du ralentissement annoncé de la croissance chinoise, L’Oréal considère toujours la Chine comme le premier moteur de croissance pour sa division Luxe

« La plus belle expression des marques L’Oréal Luxe est en Chine. Nos marques ont surperformé la croissance du marché au cours des dix dernières années. Nous continuons à développer le marché et à élargir notre offre en étant précurseurs,  » explique Nicolas Hieronimus, Directeur Général de L’Oréal Luxe.

En retour, c’est en Chine que L’Oréal Luxe réinvente ses marques pour répondre aux attentes d’une nouvelle génération de consommateurs chinois. « Les exigences du marché inspirent chacune des marques de L’Oréal Luxe et les incitent à se surpasser en termes d’offre produits, de distribution, d’excellence du service et de créativité des campagnes de communication, » ajoute la société.

« Les consommateurs chinois sont au cœur de toute notre attention, » précise Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L’Oréal. « Près de 250 millions de nouveaux consommateurs seront susceptibles d’utiliser nos produits dans les 10 à 15 prochaines années, contribuant ainsi fortement à l’ambition de conquérir un milliard de nouveaux consommateurs et à notre stratégie d’universalisation de la beauté. Une part significative de ces consommateurs s’orientera vers nos marques de luxe, marché sur lequel L’Oréal a toujours été pionnier et sur lequel le Groupe continuera à bâtir son avenir. »

Portfolio

  • Une inauguration Helena Rubinstein. En présence de la célèbre actrice chinoise (...)
  • Un point de vente Lancôme à Shanghai. En 2012, la marque Lancôme rencontrait (...)
  • Une jeune cliente essaie les rouges à lèvres. Les parfums et cosmétiques (...)
  • Une cliente teste la gamme de maquillage YSL. Selon le cabinet Bain & (...)
© 2013 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer