Après avoir exporté la Provence et ses senteurs, la cosmétique française s’est-elle emparée du terroir breton comme nouvelle source d’inspiration et d’excellence ? La Bretagne était déjà la source discrète d’ingrédients de nombreux ingrédients d’origine marine et de gammes de produits de soins issues de la thalassothérapie. La Breizh touch s’impose maintenant dans l’univers de la cosmétique de prestige, avec des marques comme Nominoë et Lostmac’h.

Boutique Lostmac'h à Rennes

Boutique Lostmac’h à Rennes

Si Nominoë joue la carte du bio et de l’éthique, Lostmac’h a choisi un positionnement « parfumerie d’art », tel qu’il était récemment illustré dans le cadre du salon Esxence de Milan. Lostmac’h, du nom d’une plage de la presqu’île de Crozon, «  la dernière plage de l’Europe continentale », propose un voyage olfactif en Bretagne avec des gammes qui évoquent tour à tour l’écume, la bruyère, la plage et des produits aux noms évocateurs : Iroaz, Atao, Lann-Ael, Ael Mat,...

Avec 40 points de vente, l’Italie est le premier marché de la jeune marque bretonne, suivie par le Benelux, la France et les États-Unis. Lostmac’h peut également revendiquer sa présence dans une quinzaine de points de vente en Australie.

Pourquoi la Bretagne ? «  Bruyères, ajoncs, lys, chardons bleutés, pierre ocre, couleurs sauvages, air chargé de parfums, roches ciselées par la mer, brumes de soleil… Une nature inoubliable, tant d’images, d’odeurs et de sensations que j’ai voulu capturer dans ses produits de senteurs et de soins. Cette Bretagne-là appartient à tout le monde, » explique Antoine Vuillermet, le créateur de la marque.

Ae Matn parfum, lait et gel douche Lostmac'h

Ae Matn parfum, lait et gel douche Lostmac’h

Ces visages si différents d’un même pays, Antoine Vuillermet les a réunis dans trois lignes de produits (fragrances, soins de d’extrême et bougies parfumées), proposées dans des emballages d’un grand raffinement, inspirés de l’imagerie bretonne.

« Rien n’existait jusqu’ici, explique-t-il, pour célébrer cette Bretagne si riche, offrir ses ressources, faire profiter chacun de ses vertus, de ses plaisirs ». Aujourd’hui, la marque d’Antoine Vuillermet dispose de sa propre boutique à Rennes, est distribuée au Printemps à Paris et devrait s’implanter dans le quartier du Marais à Paris d’ici à la fin de cette année.