Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Ingrédients & formulation

Lipotec veut reprogrammer la peau grâce à l’épigénétique

L’épigénétique - l’étude des mécanismes cellulaires non directement codés dans l’ADN - devient de plus en plus importante pour l’industrie des cosmétiques. Cette nouvelle discipline promet d’ouvrir de nouvelles possibilités de développement de produits anti-âge. Le fabricant catalan d’actifs cosmétiques a développé un nouveau peptide ciblant un régulateur épigénétique des cellules basales de l’épiderme.

Parmi les processus biologiques régulés par l’épigénétique Lipotec a choisi de se concentrer sur la façon dont est contrôlée le sort des cellules progénitrices situées dans la couche basale de l’épiderme. « L’épiderme est l’un des tissus les plus actifs en termes de régénération, grâce à la capacité des cellules souches de la couche basale à se diviser et à se renouveler. Avec l’âge, ce potentiel régénératif et la fonction globale de l’épiderme se réduisent, entraînant le développement de signes de vieillissement, tels que l’apparition de rides et la perte d’éclat », explique l’entreprise.

Afin de remédier à ce problème, Lipotec a développé Reproage, un nouveau peptide pouvant induire une reprogrammation cellulaire dans la couche basale de l’épiderme par la modulation des éléments épigénétiques, contribuant ainsi à réactiver les cellules basales et leurs capacités régénératrices, ce qui améliore l’apparence des peaux matures.

Ce nouveau peptide cible spécifiquement le microRNA-145, un régulateur épigénétique connu pour réprimer l’activité des facteurs de transcription des cellules souches, restreignant les propriétés régénératrices des cellules basales. Selon Lipotec, « Reproage réduit les niveaux de microARN-145 et augmente le niveau des facteurs de régénération liés aux cellules souches, ce qui contribue à une amélioration des propriétés de la peau. »

Lipotec a effectué deux dosages in vivo, à partir d’une solution peptidique à 2% deux fois par jour pendant 56 jours. Les tests ont montré une amélioration générale du teint avec un éclat plus radieux et une augmentation de 1,5% de luminance ainsi qu’une peau rajeunie avec une activité d’auto-renouvellement épidermique augmentée au niveau d’une peau 17 ans plus jeune chez les 50-55 ans et plus et jusqu’à 41,3% de réduction de la rugosité de la peau.

« Reproage peptide aide à obtenir un teint plus lisse, plus rayonnant et visuellement rajeuni. Il peut être incorporé dans toute formulation anti-âge pour faire face au ralentissement de la régénération de la peau qui se produit avec l’âge ou dans des produits conçus pour rajeunir la peau,  » affirme l’entreprise.

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
MakeUp in NewYork a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d'invités internationaux.

MakeUp in New York déménage au Javits Center pour poursuivre sa croissance

La dernière édition de MakeUp in NewYork, l’événement B2B dédié à la chaine de valeur de l’industrie du maquillage, a été un gros succès, selon les organisateurs. L’événement qui s’est tenu les 11 et 12 septembre 2019 au Centre415 sur la 5e avenue, à Manhattan, a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d’invités internationaux. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Tendance Olfactive : L'impact du minéral

Aliénor Massenet
Tendance Olfactive : L’impact du minéral

Substance solide, inorganique et cristallisée, le minéral résulte d’un processus géologique naturel. En parfumerie, la minéralité est une notion subjective car il n’existe pas de famille minérale à proprement parlé. Avec leurs facettes humides et salées, les notes minérales permettent aux parfumeurs une nouvelle retranscription de la fraîcheur (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer