Quasiment absents des marchés non-asiatiques il y cinq ans, les masques cosmétiques constituent aujourd’hui une catégorie importante en pleine croissance en Europe et en Amérique du Nord. Dans ce contexte, nombreux sont les fournisseurs à avoir réaliser d’importants investissements pour augmenter leurs capacités de production.

Les masques cosmétiques constituent aujourd'hui une catégorie importante en...

Les masques cosmétiques constituent aujourd’hui une catégorie importante en pleine croissance en Europe et en Amérique du Nord. Photo : © Veles Studio / shutterstock.com

Il y a déjà quatre ans que Lessonia a décidé d’investir pour répondre au développement du marché des masques en Europe et aux États-Unis. Face à l’augmentation rapide de la demande, en octobre 2017 l’entreprise donnait les premiers coups de pioches de sa nouvelle usine sur un terrain jouxtant le site historique. Aujourd’hui, Lessonia vient de démarrer ce nouveau site de production (8000m2 sur deux étages) majoritairement dédié à l’imprégnation et au conditionnement des masques.

Europe et Amérique du Nord

Lessonia a pris le parti de miser sur une stratégie tournée vers les besoins des marchés occidentaux avec des produits made in France.

Pour être en mesure de garantir la qualité des supports utilisés et de répondre aux demandes les plus exigeantes des donneurs d’ordre et de leurs experts toxicologues, l’entreprise développe des filières d’approvisionnement en Europe de façon à tracer tous les composants des masques.

Lessonia vient d'ouvrir son nouveau site de production (à gauche) sur un...

Lessonia vient d’ouvrir son nouveau site de production (à gauche) sur un terrain adjacent au site historique de l’entreprise dans les environs de Brest. Photo : © Lessonia

« Les masques doivent offrir aux consommateurs une satisfaction immédiate ainsi qu’un excellent confort d’utilisation. Le succès de Lessonia est basé sur une technologie de fabrication et de formulation des sérums d’imprégnation 100% skin-friendly, sans conservateurs. Lessonia propose dorénavant des Milky Serum entièrement à base d’ingrédients d’origine naturelle, » souligne l’entreprise bretonne.

Là où ses concurrents coréens et chinois se basent sur des modèles de fabrication impliquant de ombreux intermédiaires (découpe des masques, fabrication des sachets, conditionnement) nécessitant aussi de nombreuses interventions manuelles, Lessonia s’est tournée vers l’automatisation. « Méthode indispensable pour obtenir des coûts de production compétitifs et garantir une parfaite transparence et traçabilité, » conclut l’entreprise.