Le consommateur espagnol moyen a dépensé 147 euros en produits de cosmétiques en 2016, soit une baisse de 3% par rapport à la dépense moyenne de 2015, selon les dernières données du Personal Care Consumer Panel de Kantar Worldpanel, leader mondial des panels de consommation.

Selon Kantar, la diminution des dépenses en produits de beauté s’explique en partie par la simplification des routines de beauté et d’hygiène. En 2016, les femmes utilisaient en moyenne 11 produits cosmétiques par semaine et les hommes en moyenne six, dans les deux cas, c’est un article de moins qu’en 2008. Le produit éliminé a été retiré des rituels matinaux, c’est-à-dire du moment où la plupart des produits sont habituellement utilisés. Il est intéressant de noter que les consommateurs de tous les groupes d’âge ont réduit leur niveau d’utilisation, bien que la plus forte baisse concerne les 25 et 44 ans.

Les consommateurs espagnols ont simplifié leurs routines beauté du matin,...

Les consommateurs espagnols ont simplifié leurs routines beauté du matin, explique Katar. Photo : © Candybox Images / shutterstock.com

La fréquence moyenne d’achat est une fois toutes les trois semaines. Les produits les plus couramment achetés sont les soins bucco-dentaires (24,9 millions d’acheteurs), les soins capillaires (24,7), les produits pour le bain et la douche (21,8) et les déodorants (20,9).

Selon Rosa Pilar López, directrice sectorielle de Kantar Worldpanel, « la crise économique a eu un impact direct sur les ventes des secteurs de la santé et de la beauté, de même que les nouvelles tendances de style de vie et plus globalement la course contre le temps des consommateurs qui recherchent simplicité et confort dans leurs routines de soins.  »

Cette tendance a bénéficié aux produits les plus pratiques et multifonctionnels tels que l’eau micellaire ou les BB ou CC creams. Les eaux micellaires pour le visage ont été achetées par plus d’un demi-million d’individus (six fois plus que 2013), tandis que les ventes de crèmes hydratantes colorées ont augmenté de 51% depuis 2013 avec près de deux millions d’acheteurs en Espagne l’année dernière.

Ces chiffres contrastent avec ceux publiés par Stanpa, l’association espagnole des fabricants de cosmétiques et de parfums, qui ont montré une croissance du marché plus vigoureuse.