Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Emballage & design

« Les consommateurs recherchent la transparence », Thomas Riou, Président Directeur Général, Verescence

Précurseur du verre recyclé premium, Verescence investit massivement dans l’amélioration de sa performance environnementale avec un objectif d’excellence à tous les niveaux. Explications par Thomas Riou, Président Directeur Général.

Premium Beauty News - Comment la montée des préoccupations environnementales et sociétales transforme-t-elle votre activité ?

Thomas Riou - Ces questions ne sont pas nouvelles pour nous. Nous travaillons depuis longtemps sur ces sujets avec nos clients. Ce que nous avons accompli aux côtés de Guerlain est emblématique de cette démarche. Notre stratégie RSE s’articule autour de trois piliers : la sécurité et le bien-être de nos collaborateurs (People First), les retombées positives de notre présence sur les territoires, avec la création de filières courtes pour nos approvisionnements (Act for Society), et le développement de solutions innovantes pour réduire l’impact de nos produits et de nos process (Éco Solutions).

Aujourd’hui, nous sommes médaillés EcoVadis Gold, c’est à dire que nous figurons parmi les 1% d’entreprises les plus performantes dans le monde, avec une note qui a fortement progressé (77%).

Thomas Riou, Président Directeur Général, Verescence

Thomas Riou, Président Directeur Général, Verescence

Le grand changement c’est que les consommateurs ne tolèrent plus le greenwashing. Il n’est plus possible de traiter ce sujet à la légère. C’est une des raisons pour lesquelles nous avons développé pour nos produits un logiciel d’analyse de cycle de vie (ACV) certifié par Evea Conseil. Nous voulons aller plus loin encore et mettre en place un outil mesurant l’impact des décors sur la recyclabilité du verre et ainsi faire évoluer les pratiques de notre secteur. Par ailleurs, notre prochain rapport RSE (et les données qui permettent de le réaliser) sera certifié par un auditeur externe.

Premium Beauty News - Le verre recyclé semble séduire davantage de marques de luxe. Comment évolue ce marché sur lequel vous avez été précurseurs ?

Thomas Riou - Verescence a été le premier fabricant premium à développer le verre recyclé avec le lancement du Verre Infini® en 2008, puis avec la version NEO en 2014. Au total, plus de 30 millions de flacons ont été produits dans le monde !

Une des propriétés fantastiques du verre est d’être recyclable à l’infini, sans aucune dégradation de ses propriétés. Tous les verriers premium réutilisent environ 30% de verre recyclé issu de leur processus de production (calcin), la nouveauté avec le Verre Infini® NEO c’est que l’on a intégré dans la boucle du verre déjà utilisé par les consommateurs (on parle alors de Post Consumer Recycling ou PCR). Pour le Verre Infini® NEO nous utilisons 25% de PCR, 65% de verre recyclé (calcin) et seulement 10% de matières premières naturelles.

Nous avons été précurseurs et nous restons leaders dans ce domaine. Toutefois, nous ne croyons pas aux solutions uniques. Nous proposons aussi des solutions de verre allégé, avec des pots ou des flacons dont le poids peut être divisé par deux. Et nous pouvons bien-sûr combiner allègement et verre recyclé avec le Verre Infini® NEO, comme pour le pot du nouveau soin Abeille Royale de Guerlain.

Il y a beaucoup d’autres axes de progrès. Nous travaillons notamment sur les opérations de décoration où des avancées considérables ont été réalisées. Et nous n’hésitons pas à renoncer à certaines innovations, si nous estimons qu’elles posent trop de problèmes environnementaux.

Dans tous les cas, on ne peut progresser sans mesurer. C’est pourquoi nous nous efforçons de développer des outils de mesure de l’impact environnemental des différentes technologies.

Premium Beauty News - La recharge et la réutilisation semblent devenir de plus en plus fréquentes dans le secteur de la beauté ?

Thomas Riou - C’est une des solutions que les marques explorent et cette tendance pourrait progresser assez vite. On sort du strict domaine du verre. En parfumerie, il faut des pompes adaptées pour être démontées facilement tout en étant esthétiques. De notre côté, nous avons développé et breveté une solution de pots en verre rechargeables et nous avons breveté des traitements pour rendre le verre incassable. Nous pouvons également réaliser des décors qui résistent au lavage machine. Ces solutions s’intègrent dans le pilier « Reuse » de notre programme d’éco-conception « 3R » : Reduce, Reuse, Recycle.

Premium Beauty News - Quels sont vos principaux leviers d’action pour répondre aux inquiétudes liées au réchauffement climatique ?

Thomas Riou - Au cours des cinquante dernières années, les émissions de CO2 des verriers ont baissé de 80% par tonne de verre produite. Pour ce qui est de Verescence, cela passe par une amélioration de la performance industrielle et logistique. Nous travaillons en permanence à réduire les émissions de nos sites. Tous nos fours sont neufs et ont, en moyenne, gagné 15% d’efficacité énergétique par rapport aux générations précédentes. Nous travaillons à récupérer la chaleur, à mieux isoler nos locaux, et à utiliser des véhicules électriques là où c’est possible.

Soyons clairs, pour produire du verre on a besoin d’énergie. Mais nous travaillons d’arrache-pied à la réduction de nos émissions. Notre objectif est que tous nous sites de décors deviennent carbon neutral. Pour la production de verre ce sera forcément plus long car un four a une durée de vie de 10 à 15 ans.

Pour nous le verre est le meilleur matériau. Dans une démarche environnementale, sa place doit être étendue. C’est d’ailleurs ce qui se produit. Les lancements avec des bouchons en verre se multiplient. Plus généralement, nous observons un processus de glassification, avec une progression de la part de verre dans de nombreuses catégories de la beauté. Le verre permet de monter en gamme, il est recyclable, et c’est le seul matériau sans aucune interaction avec son contenu.

La question du poids me semble un faux problème. Pour imiter le verre, le plastique est souvent lesté ou très épais. Même avec des plastiques légers, quand l’assemblage se fait en Asie, les émissions liées aux transports peuvent être élevées !

Premium Beauty News - Dans ce contexte, quels sont les axes d’investissement privilégiés par Verescence ?

Thomas Riou - Notre projet d’entreprise Verescence 2022-Forming the Future a pour ambition de faire du groupe la référence mondiale sur le marché de la beauté durable. Ce projet se compose de cinq piliers articulés autour de la durabilité : People First, Excellence Client, Compétitivité, One Verescence et Nouveaux Territoires. Ce projet est soutenu par un plan d’investissement de 122 millions d’euros qui porte à la fois sur l’augmentation de nos productivités dans le verre, de nos capacités et capabilités en décor et sur l’amélioration de nos process.

Aujourd’hui le décor est un fort vecteur de croissance. Depuis 2010, nous avons choisi d’internaliser toutes les opérations de parachèvement et, aujourd’hui, nous réalisons 90% d’entre elles en interne. Cela nous apporte de la souplesse, une maîtrise de la qualité et le contrôle de l’impact environnemental de nos process.

Nos autres axes d’investissement sont la digitalisation des usines, l’innovation et le développement durable. La digitalisation couvre de nombreux domaines comme le traitement rapide des données de production, qui est un puissant vecteur de performance. De même, le développement de ruptures technologiques dans nos process et produits est à la fois une source de compétitivité et de valeur ajoutée pour nos clients et nous. Enfin le plus important, l’amélioration continue de notre impact environnemental. Nous investissons continuellement dans de nouvelles solutions de décors, des process plus verts, des alternatives naturelles aux substances chimiques, les économies d’énergie et de matières premières, et la réduction de nos émissions. C’est une synthèse de toutes ces avancées que nous avons présentée encore cette année à Luxe Pack Monaco.

Propos recueillis par Vincent Gallon

© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
MakeUp in NewYork a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d'invités internationaux.

MakeUp in New York déménage au Javits Center pour poursuivre sa croissance

La dernière édition de MakeUp in NewYork, l’événement B2B dédié à la chaine de valeur de l’industrie du maquillage, a été un gros succès, selon les organisateurs. L’événement qui s’est tenu les 11 et 12 septembre 2019 au Centre415 sur la 5e avenue, à Manhattan, a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d’invités internationaux. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Tendance Olfactive : L'impact du minéral

Aliénor Massenet
Tendance Olfactive : L’impact du minéral

Substance solide, inorganique et cristallisée, le minéral résulte d’un processus géologique naturel. En parfumerie, la minéralité est une notion subjective car il n’existe pas de famille minérale à proprement parlé. Avec leurs facettes humides et salées, les notes minérales permettent aux parfumeurs une nouvelle retranscription de la fraîcheur (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer