Le groupe Léa Nature s’est offert l’expertise en maquillage bio de Bo.Ho. Green, une société lyonnaise créée en 2012 par Hanane Bourimi et Vincent Riberi. Léa Nature a réalisé l’acquisition, auprès du fonds d’investissement Alter Equity, pour un montant qui n’a pas été dévoilé.

Bo.Ho Green devrait connaître cette année une croissance de +20%, portant son...

Bo.Ho Green devrait connaître cette année une croissance de +20%, portant son chiffre d’affaires à 4.5 millions d’euros

Bo.Ho. Green propose une large de gamme de maquillage avec des formules biologiques et naturelles, à des prix accessibles. Pionnier de cette, la marque a mis en oeuvre une démarche d’écoconception. Bo.Ho. Green propose ainsi une large gamme de produits colorés à base de matières premières naturelles issues de l’agriculture biologique. Les produits sont pour la plupart certifiés biologiques ou naturels et labellisés par Cosmébio. Les emballages « superflus » ont été bannis et le packaging est en grande part composé de carton et de bois issu de forêts gérées de façon responsable. Par ailleurs, la marque a choisi de confier sa logistique à un Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT), qui emploie 25 personnes. Comme les marques bio de Léa Nature, Bo.Ho Green est membre du mouvement mondial et philanthropique « 1% for the Planet » et soutient depuis 2016 la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme.

Portée par la vague verte en cosmétique, Bo.Ho Green devrait connaître cette année une croissance de +20%, portant son chiffre d’affaires à 4.5 millions d’euros. L’entreprise emploie 10 salariés ; ses produits sont commercialisés essentiellement en magasins bio (notamment Biocoop et la Vie Claire), en pharmacies, parapharmacies ainsi qu’en e-commerce et à l’export.

Hanane Bourimi, Présidente et Vincent Riberi, Directeur Associé de Bo.Ho...

Hanane Bourimi, Présidente et Vincent Riberi, Directeur Associé de Bo.Ho Green

« Cette acquisition traduit la volonté de Léa Nature, de continuer à investir dans le développement de son activité cosmétique et maquillage bio », explique l’entreprise rochelaise dans un communiqué. Le groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 403 millions d’euros en 2018, dont 26% dans le secteur des produits hygiène-beauté-maison, vient d’inaugurer son nouveau pôle d’expertise et d’innovation en cosmétique bio et naturelle, en face de son siège social de Périgny, près de La Rochelle, en Charente-Maritime. Avec ce nouvel outil, le groupe veut porter sa production de 21 millions d’unités en 2019 à 40 millions en 2021.