Ce sont les interventions concernant le remodelage du corps qui ont enregistré la progression la plus importante en 2015, en gagnant 13,5%. Cette catégorie comprend de nombreux types d’interventions, allant du lifting du visage à l’abdominoplastie, en passant par les implants fessiers et la liposuccion.

Viennent ensuite les interventions réalisées avec appareils à impulsion (notamment les lasers), qui ont progressé de 9,3% en un an. Les augmentations mammaires restent stables, leur nombre n’a progressé que de 3,9% à travers le monde.

Si les augmentations mammaires restent stables, leur nombre n'a progressé...

Si les augmentations mammaires restent stables, leur nombre n’a progressé que de 3,9% à travers le monde, les interventions concernant le remodelage du corps ont enregistré la progression la plus importante. © Benko Zsolt/shutterstock.com

Les spécialistes pensent que les interventions cosmétiques devraient continuer à progresser de manière stable sur la planète, et augmenter de 8,9% d’ici 2020. Le marché qui représentait 6,89 milliards de dollars en 2015, pourrait atteindre les 10,49 milliards en 2020.

L’Asie bientôt en tête

Les États-Unis, qui représentaient 45% du marché l’année dernière restent le pays le plus friand de chirurgie esthétique. L’Europe compte 24% des interventions, devant l’Amérique Latine et ses 9%.

Mais il semblerait que l’avenir du secteur réside en Asie, le continent devrait enregistrer la progression la plus importante. Il devrait augmenter de 13,8% par an entre 2015 et 2020. En guise de comparaison, l’Europe, où l’on pratiquait 25% des interventions mondiales en 2014, devrait voir sa part se réduire et n’atteindre que les 21% d’ici quatre ans.