Premium Beauty News - Toutes les entreprises de plasturgie traversent une période difficile. Où en est Augros ?

Didier Bourgine – L’activité plasturgie d’Augros Cosmetic Packaging a relativement bien résisté au premier semestre grâce à l’arrivée de produits nouveaux.

En revanche, le recul de l’activité décors de MSV est forte. Nous pensions initialement constater une sortie du tunnel cet été avec une remontée de l’activité rapide. Il semblerait que ce scénario optimiste ne se réalise pas et que le redémarrage de l’activité soit plus lent que prévu. Le ralentissement des ventes de détail et le décalage des lancements prennent maintenant le relais des mesures de réduction de stock de nos clients.

Premium Beauty News -Dans la gamme de produits que vous réalisez pour le secteur beauté, quels sont les segments les plus dynamiques ?

Didier Bourgine - Le ralentissement net des lancements de nouveaux produits a « boosté » les lignes qui constituent pour chaque marque des « classiques » qui se sont imposées dans la durée.

A contrario les lignes récentes ou anciennes qui avaient du mal à « s’installer » sont en baisse sensible.

Enfin il semblerait que la distribution soit plus prudente sur l’accueil qu’elle réserve aux nouveaux produits que par le passé d’où des recalages à la baisse des quantités de lancement voir des reports.

Premium Beauty News - Augros ce n’est pas seulement la plasturgie, mais également le traitement de surface. Une bonne complémentarité ?

Didier Bourgine - Il y a effectivement complémentarité entre plastique et traitement de surface dans l’ensemble de la parfumerie qui fait de plus en plus appel à ces types de décors : métallisation sous vide, laquage. De plus, la proximité des deux sites, moins de 45minutes, permet des flux logistiques rapides.

Premium Beauty News - Les marques de parfums et de cosmétiques semblent de plus en plus en intégrer la notion de full service dans leur stratégie.

Didier Bourgine - Nous sommes de plus en plus sollicités sur ce terrain et y répondons favorablement lorsque les opportunités se présentent.

Sur la ligne de soins Angel récemment lancée par Thierry Mugler nous gérons les approvisionnements des pots verre, des étiquettes, des décors verriers et de la plasturgie.

Premium Beauty News - Quelle est votre démarche dans le domaine environnemental ?

Didier Bourgine - Nous sommes là pour servir nos clients en fonctions de leurs besoins, et certaines marques sont très investies sur ces thèmes. La mise en place d’une réglementation comme REACH sert d’accélérateur au respect de l’environnement. Nous les respectons scrupuleusement, tant en plasturgie qu’en matière de décor.

Alien, Thierry Mugler

Alien, Thierry Mugler