En 2017, le marché européen des cosmétiques représentait 77,6 milliards d’euros, faisant de l’Europe le plus grand marché mondial.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Selon Cosmetics Europe, la chaîne de valeur de l’industrie des cosmétiques contribue à plus de 2 millions d’emplois en Europe.

Malgré le retour à une croissance plus dynamique, le marché européen reste impacté par la faible performance de certains marchés clés, notamment : le Royaume-Uni (-6,8%), les Pays-Bas (-1,9%) et la France (-0,5%).

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

En ce qui concerne les produits, toutes les catégories sont en hausse par rapport à 2016, à l’exception des parfums (-0,4%) et du maquillage (-0,1%).

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Les soins pour la peau et les produits de toilette restent les principales catégories en Europe, suivies par les produits capillaires et les parfums.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Dans ce contexte de croissance modérée, le commerce international reste un moteur essentiel pour l’industrie européenne. Plus de 20,2 milliards d’euros de produits cosmétiques ont été exportés par les pays européens en 2017 (contre 18,2 milliards en 2016). Le total des importations n’atteint que 5,935 millions d’euros, principalement en provenance des États-Unis, de Chine et du Japon (contre 5,633 millions d’euros en 2016). Plus que jamais, l’exportation apparaît comme le véritable moteur de l’industrie européenne des cosmétiques.