La marque californienne spécialiste du teint et pionnière du maquillage minéral, propriété du groupe Shiseido, est contrainte de baisser pavillon en France après la non-reconduction du contrat de distribution exclusive qui la liait à Sephora. À partir du 1er janvier 2018, les produits bareMinerals ne seront donc disponibles que sur la boutique en ligne de la marque : www.bareminerals.fr

Conséquence directe : une trentaine de suppressions de postes en France, selon les informations de Premium Beauty News (10 postes pour le siège de la marque en région parisienne et 20 postes commerciaux d’animatrices et formatrices sur le terrain en Île de France et en régions). Le groupe Shiseido va proposer un plan de d’accompagnement en vue du reclassement en externe des salariés licenciés.

Depuis son lancement en France, bareMinerals s’était exclusivement appuyée que sur son partenariat privilégié avec Sephora, à l’exception de ventes réalisées sur QVC France et via sa boutique en ligne. Après cette réduction de voilure dans l’hexagone, les opérations françaises restantes devraient être gérées depuis un autre pays européen.

Plus généralement, bareMinerals pâtit aussi, à l’instar de nombreuses marques de maquillage, de la transformation de ce marché au cours des 10 dernières années, avec notamment l’accélération de l’innovation, en phase avec la quête permanente de nouveautés de la part des plus jeunes générations. Une situation qui favorise les marques de fast beauty issues du web.