Lauréat pour la seconde fois du Concours PM’up, le fabricant de packaging de luxe entre dans le cercle des entreprises dont les perspectives de développement sont élevées et reconnues par la Région Ile-de-France. Grâce à ce soutien institutionnel, que moins de 1500 entreprises ont obtenu depuis près de 10 ans, Wauters entend accélérer sa croissance pour les trois prochaines années.

Une sélection rigoureuse

Après avoir été sélectionné, puis audité, le jury de la Région Ile-de-France a validé le projet de développement présenté par Wauters sur la base des critères suivants :

- viabilité de l’entreprise
- pertinence de la stratégie
- potentiel de création d’emploi
- potentiel de développement international
- contribution du projet au développement de l’Ile-de-France - respect des enjeux environnementaux et sociétaux

Accent sur l’innovation

Le projet présenté par Wauters répond à une double volonté combinant la performance de l’outil industriel et les enjeux de Responsabilité Sociétale d’Entreprise. À ce niveau, estime l’entreprise, l’innovation est essentielle pour évoluer avec les besoins du marché, rester créatif et compétitif.

« L’investissement accompagne notre transformation, de notre équipement à notre développement, en passant par la poursuite de notre digitalisation. Nous sommes fiers aujourd’hui d’être soutenus par la Région Ile-de-France et de développer un projet porteur participant à stimuler le tissu économique local », se réjouit Wauters dans un communiqué.

Wauters est, par ailleurs, labellisé « Powered By Paris Region », qui est le réseau d’entreprises stratégiques et innovantes créé par la Région Ile-de-France.

PM’up est une aide en subvention qui peut aller jusqu’à 250.000 euros. Destinée aux PME implantées dans la région Ile-de-France, elle doit permettre de financer l’investissement matériel et immatériel, le recrutement de cadres structurants, le recours au conseil stratégique, le développement à l’international (conseil, VIE, salons internationaux et opérations collectives), le dépôt et l’extension de brevets.