Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

La tendance est aux cheveux... gris

Le vintage semble toujours s’inscrire au coeur de la tendance et la toute dernière façon de se démarquer consisterait à arborer une chevelure argentée.

Photo © InnervisionArt / shutterstock.com

Photo © InnervisionArt / shutterstock.com

Les utilisateurs de réseaux publient leurs photos accompagnées du hashtag #grannyhair (chevelure de grand-mère), une tendance lancée par des people tels que Kelly Osbourne, adepte du reflet violet ou encore Rihanna. Parmi les célébrités des générations précédentes, Judi Dench et Jamie Lee Curtis prouvent depuis longtemps que le style grisonnant n’est pas réservé aux hommes.

Le mouvement se répand sur Twitter et sur Instagram, où des femmes jeunes ou plus âgées revendiquent le gris.

La tendance plaira sans doute à celles et ceux qui ont déjà des mèches grises, mais il est évidemment possible d’utiliser de la teinture pour obtenir ce look. Dans ce cas, le passage par la case décoloration sera inévitable.

Pour prolonger la teinte, les fabricants proposent des gammes de produits dédiés. L’Oréal Professionnel présente par exemple le shampooing Silver aux agents déjaunissants. Le shampooing "Twice A Week Brightening Shampoo" de Provoke promet un effet similaire et la marque propose un shampooing sec spécial pour les cheveux gris.

Avec AFP/Relawnews

© 2015 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Compte à rebours lancé pour l’édition 2020

La prochaine édition du salon dédié à la chaine de valeur du maquillage et du skincare se déroulera les 18 et 19 juin 2020 au Carrousel du Louvre. Cette année encore, MakeUp in Paris accueillera les acteurs clés du packaging, de la formulation et du full service maquillage et soins. Au programme : derniers produits lancés, innovations, (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Émilie Coppermann
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Tout comme la mode est un éternel recommencement, la parfumerie fonctionne également par cycles. Et la floralité ne déroge pas à la rêgle. Essence de la féminité, elle revient aujourd’hui moins invasive que dans les années 80, comme c’était le cas par exemple avec Poison de Christian Dior. À la fin des années 90, les floraux ont alors laissé (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer