La cérémonie de remise des prix des Obratori Awards By L’Occitane Group, qui s’est tenue le jeudi 26 septembre à Marseille, a permis au groupe français de récompenser les initiatives chères à ses valeurs. Innovation, entrepreneuriat et également humanité, bien-être et respect de l’environnement ont été mis en exergue à travers trois grandes catégories.

Reinold Geiger, PDG du Groupe L'Occitane et d'Obratori a ouvert la cérémonie...

Reinold Geiger, PDG du Groupe L’Occitane et d’Obratori a ouvert la cérémonie et a remis le 1er prix au Docteur Bertrand Piccard (Solar Impulse)

Reinold Geiger, PDG du Groupe L’Occitane et d’Obratori - le startup studio du groupe - a ouvert la cérémonie et a remis le 1er prix au Docteur Bertrand Piccard (Solar Impulse) pour « l’ensemble de son travail pour la préservation de l’environnement et de la beauté du monde ».

Le 2e prix distingue des travaux entrepris en recherche dermatologique fondamentale et appliquée. Obratori a initié il y a un an un appel à projet auprès de tous les centres de recherches internationaux et a sélectionné les membres d’un comité scientifique international, afin d’identifier des travaux de recherche et développement à impact positif pour le monde scientifique. Le jury scientifique, représenté à Marseille par le Professeur Selim Aractingi (Chef de service dermatologie, hôpital Cochin, faculté de médecine Paris 5 Descartes, Paris) et le Professeur Jo Lambert (dermatologue et chef du département de dermatologie à l’UZ Gent), a récompensé Ana Santos, pour ses recherches basées sur l’étude des souches d’Escherichia coli à longue durée de vie. La lauréate bénéficie également de l’accompagnement à la création d’un projet entrepreneurial au sein d’Obratori.

Innovation, entrepreneuriat et également humanité, bien-être et respect de...

Innovation, entrepreneuriat et également humanité, bien-être et respect de l’environnement ont été mis en exergue à travers trois grandes catégories.

Le 3e prix récompense la réussite d’un projet pour le bien de l’humanité et des populations. Il a été remis, à Alain Gachet pour son projet Watex, procédé permettant de détecter des nappes d’eau souterraines à des profondeurs inédites, grâce à la combinaison de l’ensemble des techniques qui sont utilisées pour rechercher du pétrole et les données radars des différentes agences spatiales.