Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Ingrédients & formulation

La concentration du secteur des ingrédients cosmétiques devrait se poursuivre

ThinkingLinking a analysé cinquante acquisitions de fournisseurs d’ingrédients cosmétiques au cours des cinq années de 2012 à 2016. Au total, 45 acquéreurs ont été impliqués pour un montant estimé de 3 milliards d’euros (soit 2,5 milliards de livres). «  2012 et 2013 ont été des années un peu plus actives en nombre de transactions. Depuis lors, le paysage s’est stabilisé, avec environ 10 transactions par an et ne montre aucun signe de ralentissement », explique l’entreprise.

Les investisseurs sont originaires de 16 pays et ils ont réalisés leurs investissements dans 20 pays. La moitié environ des transactions (28) ont été des opérations transfrontalières. Sans surprise, compte tenu de l’origine du secteur, l’Europe est au cœur des transactions - qu’il s’agisse de l’origine des investisseurs que de la localisation de l’objectif. De nouveaux investisseurs émergent toutefois au Moyen-Orient et de plus en plus en Asie.

Selon ThinkingLinking, les 45 investisseurs incluent de nombreux visages nouveaux sur le marché des fusions acquisitions. «  Ils étaient jusque-là heureux avec une croissance organique mais ils ont rejoint le mouvement de consolidation », explique la société. Bien que les principaux acteurs soient derrière plusieurs des accords dépassant les 100 millions d’euros, les transactions de 10 à 100 millions d’euros ont pour la plupart été réalisées par des entreprises de taille moyenne bien financées et réalisant leur première acquisition.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

« Les entreprises sont concentrées dans moins de mains par des entreprises ayant assez de confiance et d’implication pour payer des prix élevés pours’engager dans un monde en rapide évolution  », estime Mark Dixon, l’expert en réflexion du cabinet.

Les investisseurs se répartissent en trois groupes principaux : les investisseurs financiers, les acheteurs internes du secteur des ingrédients cosmétiques et les investisseurs horizontaux tels que les fabricants d’ingrédients alimentaires ou des pharmaceutiques entrant pour la première sur le marché des cosmétiques. Les premiers en nombre sont les acheteurs internes du secteur. Ils rationalisent ainsi un secteur traditionnellement éclaté, tant en termes de produits que de géographie.

La totalité de l’étude peut être consultée sur le site thinkinglinking.com

© 2017 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
spip-vignette

Édition Spéciale by Luxe Pack lève le voile sur son programme

Édition Spéciale by Luxe Pack, le premier salon dédié aux solutions d’emballages plus respectueuses de l’environnement, se tiendra les 4 et 5 juin 2019 au Carreau du Temple à Paris, durant la Semaine européenne du Développement Durable. À deux mois de l’événement, les organisateurs ont dévoilé les grandes lignes du programme qui s’organisera (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Une peau radieuse dès l'aube

Lipotec - Lubrizol
Une peau radieuse dès l’aube

L’émancipation des femmes leur a fait prendre conscience que leur liberté est sans limites et qu’elles peuvent aller le plus loin possible. Elles ne se sentent pas surhumaines, capables de tout faire à la perfection. Au contraire, elles revendiquent l’imperfection et savent ce qu’elles veulent faire. Les femmes d’aujourd’hui choisissent de (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer