Christophe Guesnet, Directeur Général des Achats, L'Oréal

Christophe Guesnet, Directeur Général des Achats, L’Oréal

Pour la 2e année consécutive, L’Oréal a organisé, les 23 et 24 novembre, dans un de ses sites de Saint Ouen, une sorte de mini salon interne de l’innovation packaging, baptisé « Cherry Pack ». Un format qui répond, selon L’Oréal, à l’ambition de développer sur le long terme les relations du groupe avec ses fournisseurs.

Après une étape de présélection par un jury interne, composé de responsables des fonctions « Achats », « Packaging et Développement », « Recherche » et « Marketing Prospectif », sept fournisseurs d’emballages primaires (Jackel, Rexam, RPC, Yonwoo), secondaires (RLC), d’échantillons (Bioplan), ou de services de parachèvements et décoration (Groupe Pochet-Qualipac-Solev), ont donc eu l’opportunité de présenter leurs innovations aux directions générales et marketing de toutes les marques du groupe L’Oréal.

« L’innovation est au coeur de la stratégie de L’Oréal et le travail collaboratif avec nos fournisseurs d’emballage en est l’illustration. Au cours de ces 2 jours, les fournisseurs sélectionnés, briefés sur nos principales attentes, ont présenté aux Directions Générales et Marketing de toutes nos marques, leurs idées, qui visent notamment à délivrer de la façon la plus performante nos nouvelles formules, à apporter des gestuelles nouvelles, des esthétiques inédites. Les échanges qui se sont tissés pendant ces deux jours ont été une occasion unique de partager des expertises complémentaires et d’imaginer ensemble les produits de demain, » explique Christophe Guesnet, Directeur Général des Achats de L’Oréal.

En effet, contrairement à la première édition, où les participants avaient été laissés libres de présenter les innovations de leur choix, L’Oréal a, cette fois, souhaité partager davantage la stratégie de ses marques en proposant un brief précis listant les différentes attentes exprimées, non seulement par la Recherche & Innovation du groupe, mais aussi par les équipes Marketing de chacune des marques. Les participants restaient toutefois libres de proposer spontanément d’autres types d’innovations.

On trouvait donc au menu de cette seconde édition : un mix de solutions packaging « prêt-à-lancer », répondant de manière très ciblée aux besoins exprimés dans le cahier des charges du projet, et de solutions relevant davantage du « prospectif ».

Incubateur d’innovations

Pour L’Oréal, Cherry Pack est non-seulement une étape supplémentaire dans la construction de partenariats plus proches avec ses fournisseurs, c’est aussi un outil destiné à accélérer les processus d’innovation. Un souci partagé par les leaders mondiaux du secteur, comme on a pu le constater avec le lancement en début d’année, par l’Allemand Beiersdorf, d’une plate-forme web destinée à offrir aux partenaires extérieurs du groupe une meilleure intégration dans le processus d’innovation.

Philippe Thuvien, Directeur Général Packaging & Développement,...

Philippe Thuvien, Directeur Général Packaging & Développement, L’Oréal

« Chez L’Oréal, l’innovation est ancrée dans notre ADN. Dans un contexte économique toujours plus compétitif, nous nous devons de proposer à nos marques des innovations qui correspondent à leurs besoins et aux spécificités de leurs marchés dans une dynamique toujours plus agile ; les partenariats avec nos fournisseurs permettent d’accélérer l’innovation packaging, » précise Philippe Thuvien, Directeur Général Packaging & Développement de L’Oréal.

L’initiative semble en tout cas porter ses fruits, puisque le groupe annonce pour le premier trimestre 2012 le lancement de « quatre innovations majeures », issues des propositions des fournisseurs qui avaient participé à la première édition de Cherry Pack et donc fruits de la nouvelle démarche de co-développement voulue par L’Oréal.