La gamme se compose d'un trio de produits conçu pour un usage professionnel....

La gamme se compose d’un trio de produits conçu pour un usage professionnel. Photo : Courtesy of L’Oréal

La division Produits Professionnels du géant de la beauté vient d’annoncer le lancement de Botanéa, sa toute première ligne de coloration capillaire 100% végétale. La collection évite les produits synthétiques qui sont traditionnellement présents dans les ingrédients de teinture capillaire pour se concentrer sur les colorants végétaux issus de plantes indiennes - trois poudres de henné, de cassia et d’indigo, enrobées d’huile de noix de coco.

La gamme se compose d’un trio de produits conçu pour un usage professionnel et devrait être déployée dans les salons en Europe au mois de mai 2018. Dans un premier temps, environ 30% des salons de coiffures travaillant avec L’Oréal Professionnel devraient être concernés.

Par ailleurs, selon certains médias, L’Oréal préparerait également le lancement de teintures capillaires naturelles en grande distribution.

Une tendance lucrative

La beauté naturelle et durable s’est avérée être une tendance lucrative au cours de l’année écoulée, plusieurs marques faisant d’énormes progrès dans l’adoption d’une approche industrielle plus soucieuse de l’environnement et de l’éthique.

L'Oréal a annoncé le lancement d'une ligne de teintures capillaires véganes....

L’Oréal a annoncé le lancement d’une ligne de teintures capillaires véganes. Photo : © Éric Piermont / AFP

Autrefois un marché de niche, le monde des cosmétiques naturels a acquis une taille plus significative, notamment sous l’impulsion de marques maintenant connues comme Lush, Neal’s Yard et Tarte Cosmetics. On observe aussi une popularité croissante des labels végétaliens ou végans qui évitent tous les ingrédients issus d’animaux et a fortiori testés sur les animaux, avec des marques phares telles que Kat Von D, Too Faced et Fenty Beauty de Rihanna.

La tendance naturelle semble devoir continuer à progresser en 2018. Selon une étude publiée en novembre par l’agence d’études de marchés Mintel, la recherche d’approches locales et les développements des biotechnologies devraient favoriser le développement d’ingrédients naturels qui deviendront une tendance majeure de l’industrie de la beauté au cours de l’année à venir.