L’Oréal a réalisé un chiffre d’affaires de 25,26 milliards d’euros en 2015, en hausse de 12,1%. Après correction de l’impact des variations de change, la croissance du géant français des cosmétiques est portée à 4,9 %.

Le chiffre d'affaires de L'Oréal a fortement progressé en 2015, porté notamment...

Le chiffre d’affaires de L’Oréal a fortement progressé en 2015, porté notamment par les ventes de sa division Luxe - Photo : L’Oréal

«  Dans une année marquée par un ralentissement économique mondial et une volatilité internationale accrue, L’Oréal a connu en 2015 une forte croissance, portée par un effet monétaire positif, et a surperformé le marché dans trois de ses quatre Divisions,  » a expliqué Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L’Oréal.

La Division Cosmétique Active (+9,4% en 2015) a fait une nouvelle fois preuve d’un grand dynamisme partout dans le monde. L’Oréal Luxe a vu ses ventes bondir de 16,7% en 2015, «  soutenue par la force de son portefeuille de marques et ses lancements à la pointe de l’innovation.  » La Division des Produits Professionnels (+12,1% en 2015) poursuit son amélioration régulière. Seule la Division des Produits Grand Public (+10% en données publiées, +2,5% en données comparables) n’a pas surperformé son marché mais sa croissance s’est renforcée au second semestre grâce, en particulier, à la forte accélération sur la catégorie du maquillage.

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

L’Oréal a encore accentué son leadership en Europe et a nettement accru sa performance en Amérique du Nord au fil des trimestres. Les marchés ont connu une évolution plus contrastée, dans un contexte tendu dans certains pays, comme le Brésil et la Russie.

On peut noter également que les ventes en e-commerce (via les sites des marques de L’Oréal et sur les sites e-commerce des distributeurs), estimées à 1,3 milliard d’euros, ont connu une croissance particulièrement rapide et ont atteint plus de 5 % du chiffre d’affaires du Groupe.

«  Dans un environnement économique volatil et incertain, en particulier dans certains pays émergents, le Groupe peut compter sur sa présence équilibrée par métier, par circuit de distribution et par zone géographique. Nous abordons l’année 2016 avec l’ambition de surperformer le marché cosmétique et de réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires et des résultats,  » conclut Jean-Paul Agon.

Concernant 2016, L’Oréal affiche à la fois optimisme et prudence. En dépit des incertitudes mondiales, le groupe prévoit une croissance de 3,5% du marché des cosmétiques en 2016 et se fixe pour objectif une progression supérieure de ses ventes.