Cathy Laporte

Cathy Laporte

Chaque année, In-Cosmetics, le salon de référence pour la formulation de produits cosmétiques, établit un nouveau nombre record d’exposants. L’édition 2013 ne devrait pas déroger à la règle : avec déjà 12500 m2 de stands commercialisés, les organisateurs attendent plus de 600 exposants, contre 590 pour l’édition 2012 à Barcelone, dont environ 60 qui participeront à In-Cosmetics pour la première fois.

Comme cette année le salon revient à Paris, il devrait également battre ses précédents records en ce qui concerne le nombre des visiteurs. « In-Cosmetics se tient à Paris tous les trois ans. C’est à chaque fois l’édition pour laquelle nous enregistrons le plus grand nombre de visiteurs, » explique Cathy Laporte, Group Marketing Manager chez Reed Exhibitions Ltd., la société organisatrice du salon.

La parfumerie à l’honneur

Pour la première fois, en partenariat avec la Société Française des Parfumeurs (SFP), un espace entièrement consacré à l’utilisation des parfums dans la formulation des produits cosmétiques sera proposé par les organisateurs. « Il s’agit de donner une meilleure visibilité à un secteur qui intéresse plus de 30% des visiteurs du salon, » souligne Cathy Laporte.

Située au cœur de l’espace d’exposition, cette zone, dite Fragrances In Cosmetics, sera constituée de comptoirs de présentation et complétée par une séance de formation de 3 heures et demie, consacrée à divers thèmes, tels que les ingrédients synthétiques et naturels, les questions techniques et de formulation, les réglementations et les tendances des consommateurs. Une table ronde sur le thème « Parfum, plaisir, émotion et cosmétique » réunira plusieurs membres clés de la SFP.

«  L’utilisation des parfums à des fins cosmétiques représente une grande partie de l’activité de nos 900 membres et nous sommes par conséquent ravis de ce partenariat novateur avec In-Cosmetics 2013, qui est aujourd’hui le premier salon mondial de l’industrie des ingrédients de soins personnels, » explique Patrick Saint-Yves, Président de la SFP.

Tests et réglementation

À l’instar des parfumeurs, les professionnels de l’évaluation et du réglementaire disposeront eux-aussi d’un espace dédié. « Dans un premier temps, cette zone réunira principalement les nouveaux exposants, mais nous allons créer un parcours spécifique qui permettra d’identifier toutes les entreprises de ce secteur présentes sur le salon. Notre objectif est de toutes les réunir dans un même espace, dès l’édition 2014 qui se tiendra à Hambourg. Ce secteur est un de ceux qui connaissent la plus forte croissance parmi nos exposants, » précise Cathy Laporte. « Les spécialistes des protocoles d’évaluation, de l’optimisation des formules ou de la conformité réglementaire, sont l’interface indispensable entre les ingrédients et les produits finis,  » ajoute-t-elle.

Parcours H2O

Enfin, c’est l’eau et son utilisation en cosmétique qui constituera le parcours thématique de l’édition 2013, avec un vingtaine de participants et des thèmes aussi variés que la réduction de l’empreinte hydrique, les actifs hydratants, l’eau en tant qu’ingrédient (notamment les eaux exceptionnelles, telles que l’eau de Tasmanie, l’eau des glaciers, …) qui concerneront donc autant la formulation que les processus industriels ou l’environnement.