YSL Beauté se démarque cette saison en ne proposant pas une nouvelle essence, mais un flacon mêlant art et parfumerie. Pour ce faire, la maison a fait appel à l’artiste japonais Houxo Que pour réinventer le design de "Paris Premières Roses".

YSL Beauté a fait appel à l'artiste japonais Houxo Que pour réinterpréter le...

YSL Beauté a fait appel à l’artiste japonais Houxo Que pour réinterpréter le flacon de Paris Premières Roses. © YSL Beauté

Habitué à travailler avec des peintures fluorescentes et de la lumière noire, Houxo Que a peint dans l’obscurité, éclaboussant sols et murs de pigments fluos de toutes les couleurs pour parvenir à "un effet de fleurs flamboyantes". Le résultat est ultra-moderne et coloré, mettant la rose à l’honneur avec tout autour des éclats de couleurs symbolisant des pétales.

"Je voulais effacer l’innocence des roses afin de créer une nouvelle fleur qui ne soit ni classique ni romantique. Afin de radicaliser la rose", explique l’artiste.

Le jus de "Paris Premières Roses" repose toujours sur des notes de tête d’églantine, de feuilles de violette et de néroli, associées à un accord rose damascena, pivoine et muguet. Le tout relevé par une touche de muscs blancs et de bois de santal.

"Paris Premières Roses by Houxo Que" sera proposé en édition limitée à compter du 2 mars prochain. En France, il sera disponible en exclusivité chez Marionnaud, dans les grands magasins et sur l’e-shop d’YSL Beauté.