Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

L’Angleterre à la loupe lors de MakeUp in New York

Le secteur du maquillage est en plein essor au Royaume­Uni. Bien que le Brexit soit une source d’incertitude, le marché intérieur reste dynamique et les entreprises font preuve de créativité, en apportant des idées nouvelles et en revisitant les standards.

Les consommatrices britanniques sont à l’affut de nouveaux produits à essayer et de nouvelles tendances à tester. C’est ainsi que la tendance des « sourcils épais  » est venue d’outre-manche. Les jeunes consommatrices, bien que sensibles au prix, sont loin d’être indifférentes aux nouveautés et avec le boom des bloggeuses beauté, chaque jeune femme a la possibilité de partager son opinion et de dessiner l’avenir.

Le Brexit changera-t-il la donne ?

Le Brexit changera-t-il la donne ?

« Tout tourne autour des médias sociaux. Aujourd’hui, les marques de niche ont aussi la possibilité de s’exprimer via cet espace numérique, et de nouvelles opportunités se présentent à elles », confirme Emily Maben, Marketing Manager chez Sleek MakeUp, l’une des marques de maquillage avec la plus forte croissance au Royaume-Uni.

L’Angleterre, premier pays consommateur du continent

Les marques premium, ainsi que les marques de grande distribution vont de l’avant. Covent Garden, dans le centre de Londres est devenu LE quartier de la beauté... Le nouveau rendez-vous du maquillage, que les marques choisissent pour tester leurs nouveaux concepts. Cela a commencé avec l’ouverture de la boutique Chanel Parfums et Beauté (en 2012 initialement une boutique éphémère et maintenant une boutique permanente), puis de la Burberry Beauty Box (depuis 2013), de la Dior Beauty Boutique (depuis 2013), de Urban Decay (premier magasin britannique, depuis 2014), de Clinique (depuis 2014) du Bobbi Brown studio (depuis 2014), de Kiko (depuis fin 2015), du Charlotte Tilbury Beauty Boudoir (premier magasin dans le monde, depuis fin 2015), de 3ina (premier magasin dans le monde, depuis Février 2016) et de Nars (depuis Juin 2016).

Ce quartier de Londres dédié à la Beauté témoigne du dynamisme du marché britannique du maquillage qui est le premier en Europe avec des ventes en valeur de 2,088 milliards d’euros et croissance en valeur de 6%. Le maquillage pour le visage est en tête avec 41% de parts de marché, suivi par le maquillage des yeux (29%), les produits pour les lèvres (17%) et les produits pour les ongles (14%).*

Les consommateurs britanniques sont les 4e plus gros dépensiers en produits cosmétiques en Europe (toutes catégories) avec une dépense moyenne par habitant de 193 £ par an, et sont les plus grands consommateurs en ligne en Europe.

« La croissance de 2% en valeur en 2015 montre que la population continue à consommer des produits cosmétiques et de toilette à un rythme sain. Pour un marché déjà très saturé, la croissance est liée à l’émergence de plusieurs marques de niche, à un fort appétit pour les produits cosmétiques de haut de gamme et au passage à une approche plus holistique de la santé et du bien-être, » indique Euromonitor dans une étude récente.

Quel avenir ?

Jusqu’à récemment, capitalisant sur la curiosité des consommateurs et le dynamisme du marché, les marques américaines utilisaient le Royaume-Uni comme plate­forme de lancement vers le reste de l’Europe. Le Brexit changera-t-il la donne ?

Pour répondre à cette question, MakeUp in NewYork proposera le 7 septembre prochain une table ronde animée par Eva Lagarde, Premium Beauty News, en présence de :

La table ronde débutera avec une présentation du marché et des tendances produits par Victoria Lambah-Stoate, expert beauté pour l’agence In-Trend, suivie d’un débat informel en présence de :

  • Grace Fodor, fondatrice de la marque de maquillage Studio10,
  • Karine Tiano, fondatrice de Go-Beauty, agent spécialiste de la beauté au Royaume-Uni,
  • Rebecca Goswell, Global Creative/Art Director HCT Group.

Cette table ronde fera le point sur le marché du maquillage au Royaume Uni, ses opportunités et ses perspectives et sur les stratégies de réussite sur cet espace très concurrentiel.

« What will be the new situation in the UK ? »
September 7th - 11.45 am - 12.45pm
MakeUp in NewYork
www.makeup-in-newyork.com

* Source : Cosmetics Europe 2015

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer