Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

L’Afrique est-elle l’Asie du futur ?

Avec l’une des populations dont la croissance est la plus rapide au monde et une classe moyenne en plein boom, l’Afrique est parfois perçue comme le prochain grand marché émergent. Cependant, le continent dans son ensemble manque encore d’infrastructures avancées et reste sujet à la corruption et à l’instabilité politique. Mais la zone bouge et de nombreux acteurs de l’industrie des cosmétiques accélèrent leurs investissements dans les marchés les plus intéressants de la région.

Dans une récente étude, Euromonitor International affirme que l’Afrique abrite des pays qui connaitront certaines des croissances économiques les plus rapides des prochaines années. [1] Selon la société d’études de marché : « Les deux plus grandes économies africaines, le Nigeria et l’Afrique du Sud, représentent près de 50% du PIB du continent en 2017. Cependant, d’ici 2030, ces deux pays ne représenteront que 37% du PIB total de l’Afrique, les pays émergent gagnant ainsi en importance dans l’économie africaine. »

Dans les années à venir, les dépenses de consommation du continent progresseront plus rapidement que la moyenne mondiale. Toutefois, cela ne signifie pas que tous les problèmes vont soudainement disparaître : la pauvreté ne sera pas éradiquée et les niveaux de consommation resteront bien au-dessous de la moyenne mondiale.

Les données de la Banque Mondiale montrent que la classe moyenne africaine se développe partout sur le continent. Elle représente déjà 26 millions d’habitants en Côte d’Ivoire, mais seulement 1% en Éthiopie.

« Compte tenu de la forte population du continent et de la forte augmentation du PIB, l’Afrique est considérée comme la région la plus dynamique pour diverses industries, notamment les aliments emballés, l’électronique grand public, la beauté et les soins de la personne  », explique Euromonitor.

Ainsi que l’a montré, Jean-Paul Dechesne, Worldwide Director Regulatory Affairs chez Colgate Palmolive, lors de la conférence annuelle de Cosmetics Europe, qui s’est tenue à Bruxelles les 13 et 14 juin 2018, la hausse de la consommation de produits cosmétiques a ainsi incité de nombreux États africains à adopter des réglementations visant à contrôler ces produits, ou à envisager de le faire.

De nombreux États africains ont réglementé (ou s'apprêtent à réglementer) les...

De nombreux États africains ont réglementé (ou s’apprêtent à réglementer) les produits cosmétiques. © Courtesy of Cosmetics Europe (Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Si les grandes marques de beauté mondiales telles que L’Oréal, Unilever, PZ Cussons, Beiersdorf et Procter & Gamble ont ouvert la voie sur le continent, en s’étendant des deux économies africaines les plus importantes (l’Afrique du Sud et le Nigeria) vers d’autres marchés prometteurs comme le Kenya, la Tanzanie, la Côte d’Ivoire et le Ghana, d’autres marques internationales réalisent elles-aussi des percées importantes.

V.G.

Notes

[1Shifting Market Frontiers Megatrend - Africa Rising, Euromonitor International, 2018

© 2018 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

L’édition 2020 de MakeUp in Paris remplacée par une plateforme virtuelle

La décision du gouvernement d’interdire les rassemblements de plus de 100 personnes jusqu’à cet été a finalement mis un terme aux derniers espoirs des organisateurs du salon MakeUp in Paris. L’événement B2B, qui devait se tenir les 18 et 19 juin au Carrousel du Louvre, sera finalement remplacé par une plateforme virtuelle. « Afin de...

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

ChemLinked
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

Le cadre actuel de la réglementation des cosmétiques en Chine est le Règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques (CHSR), qui est mis en œuvre depuis 30 ans et auquel seules de légères améliorations ont été apportées depuis. Depuis 2013, la Chine a entrepris de modifier ce règlement général et l’a renommé Règlement sur la...

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer