La quatrième édition du concours The Cosmetic Victories a récompensé cette année deux recherches proposant de moduler l’activité de certaines cellules humaines.

- Le Prix Académique (recherche fondamentale) a été décerné à Mme Kie Nakashima, de l’Université d’Osaka au Japon, pour un projet d’une nouvelle génération d’anti-transpirant régulant la sueur en agissant directement sur les glandes sudoripares.
- Le Prix Industriel (recherche appliquée) est allé à la société bruxelloise CHEMCOM pour son projet de modulation de la pigmentation cutanée par interaction sur les récepteurs olfactifs des mélanocytes de la peau.

Les deux projets primés bénéficieront d’une dotation financière de 10.000 euros chacun et d’un accompagnement du pôle Cosmetic Valley qui se concrétisera, notamment, par l’appui de la plateforme Cosmet’up, dédiée à l’accélération des projets innovants de la filière parfumerie-cosmétique, ainsi que d’un pack visibilité comprenant une couverture médiatique nationale et internationale.

De gauche à droite : Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley,...

De gauche à droite : Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley, Yannick Quesnel et Jean-François Pollet, CHEMCOM, Kie Nakashima, Université d’Osaka, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Économie et des Finances (Crédit : Cosmetic Valley - Photo : Cécile Muzard)

Créé par la Cosmetic Valley Valley et l’ESSEC, les Cosmetic Victories ont pour triple objectif de détecter et révéler les jeunes pousses innovantes, soutenir leurs projets et favoriser la recherche et la science dans le domaine des parfums et des cosmétiques, sous un angle scientifique et universitaire.

Plus de 90 projets provenant de 14 pays ont candidaté dans l’une des eux catégories. À l’issue d’un processus de sélection exigeant faisant intervenir les filtres de plusieurs collèges d’experts internationaux de haut niveau. Trois projets finalistes ont été finalement sélectionnés pour chacune des deux catégories.

Le vote du jury [1] puis la cérémonie de remise des prix se sont déroulés le 6 juin 2019 de 15 heures à 19 heures, à Bercy, dans les salons de l’Hôtel des Ministres, sous le haut patronage du ministre de l’Économie et des Finances, M. Bruno Le Maire et en présence de la Secrétaire d’État, Mme Agnès Pannier-Runacher.

À cette occasion, cette dernière a souhaité rassurer les 200 industriels présents en les assurant que les financements du Fonds unique interministériel (ou FUI) qui soutiennent leurs projets coopératifs seront abondés en septembre, que le pôle et Business France devaient étudier les moyens d’une coopération intelligente pour accompagner les PME du secteur à l’export. Elle a également estimé que la cosmétique française méritait un label French Tech.

La cérémonie était dédiée à Marie-Alice Dibon, membre du jury l’année précédente et décédée tragiquement en avril dernier à l’âge de 53 ans. Robert J. Bianchini, VP Research and Innovation de Rodan+Fields lui a également rendu hommage lors de la délibération. Elle était spécialiste du microbiote cutané et fondatrice et présidente d’Alice Communications Inc.