Après le succès de ses sacs et de son prêt-à-porter haut de gamme, la griffe parisienne se prépare à faire son entrée dans l’industrie des cosmétiques et des soins. Selon plusieurs médias, Hermès développe actuellement des gammes de soins pour la peau et de maquillage pour une commercialisation courant 2020.

« C’est palpitant : c’est une nouvelle activité, avec tous les risques que cela implique, nous la déploierons donc progressivement, tout d’abord dans nos propres boutiques, en limitant la distribution pour que nous puissions apprendre », a récemment confié Axel Dumas, directeur exécutif d’Hermès à Business of Fashion à propos de cette nouvelle initiative.

Le parfum "Galop d'Hermès" - Photo : © Hermès

Le parfum "Galop d’Hermès" - Photo : © Hermès

La maison bénéficie déjà d’une belle réputation dans le milieu de la parfumerie de luxe, qui représentait, selon Business of Fashion, 5 % de ses ventes totales en 2018.

Mais Hermès n’est pas la seule marque de mode à s’intéresser à l’univers de la beauté, la maison Gucci (du groupe Kering) s’apprêterait aussi à dévoiler une marque de cosmétiques, alors que la styliste Victoria Beckham a déjà donné un avant-goût de sa gamme "Victoria Beckham Beauty". L’équipementier Puma s’est quant à lui associé à Maybelline il y a quelques semaines pour dévoiler une collaboration make-up de 12 articles, et la griffe espagnole Zara avait elle aussi présenté une collection de 20 rouges à lèvres aux Royaume-Uni l’année dernière.