Rudolf Wurm, Directeur Commercial Heinz Glas

Rudolf Wurm, Directeur Commercial Heinz Glas

Premium Beauty News - Quel bilan de l’année 2013 pour Heinz Glas ?

Rudolf Wurm - Nous sommes satisfaits des résultats. Notre chiffre d’affaires, activités verre et plastique confondues, a atteint 330 millions d’euros, en progression par rapport à l’année précédente. Bref 2013 a été une bonne année.

Nous avons participé à plusieurs lancements importants, qui nous ont notamment permis de valoriser notre savoir-faire en métallisation sous vide et découpage laser : Just Cavalli, de Roberto Cavalli, See by, de Chloé, Nobile Leather, d’Yves Saint Laurent, L’Eau, de Nina Ricci, Candy L’Eau, de Prada, le 15 ml de Charms, de Bulgari, Fuel For Life Spirit, de Diesel, Leather Edition, de Roberto Cavalli, Opium Collector, d’Yves Saint Laurent, remarquable par sa métallisation transparente, ainsi que des vernis à ongles, pour Yves Saint Laurent et Armani.

Premium Beauty News - Quels ont été vos principaux investissements ?

Rudolf Wurm - Nous avons investi environ 30 millions d’euros en 2013. Une grande partie a porté sur des équipements de décor, notamment une deuxième ligne de métallisation sous vide, des machines de marquage à chaud, une machine d’assemblage cinq axes. Nous avons également poursuivi la mise en place de systèmes de caméras pour le contrôle de la qualité.

Lancôme, L'Autre Oud - Décoration par métallisation sous vide et décapage laser...

Lancôme, L’Autre Oud - Décoration par métallisation sous vide et décapage laser par Heinz Glas

Premium Beauty News - Quelles sont les grandes tendances du marché selon vous ?

Rudolf Wurm - La tendance est clairement vers plus de décor et plus de valeur ajoutée, notamment pour les flankers que les marques utilisent pour animer leurs lignes, et pour lesquels le décor reste le principal moyen de différentiation. La maîtrise des parachèvements est donc essentielle et constitue à la fois l’un de nos principaux atouts et notre principale stratégie de développement. Sur tous nos sites verriers, l’intégration du décor continue.

Côté marchés, même si l’Europe est à la peine, nos clients sont dynamiques sur les marchés émergents et nous en bénéficions. Et de notre côté, nous faisons en sorte de soutenir leur compétitivité, notamment par la qualité de nos produits.

Nous avons ouvert un nouveau four au Pérou au mois de juin 2013, pour mieux servir le marché sud-américain qui connaît un développement important. Notre usine péruvienne est spécialisée dans le verre pour la parfumerie et, là aussi, nous avons intégré le décor au sein de notre site de production.

Premium Beauty News - Comment voyez-vous l’année 2014 ?

Rudolf Wurm - Nous sommes confiants et nous sommes bien équipés pour répondre aux demandes du marché.