De gauche à droite : Carole Garcia et Nathalie Juin, fondatrices, Graine de...

De gauche à droite : Carole Garcia et Nathalie Juin, fondatrices, Graine de Pastel

L’ouverture de sa première boutique à Toulouse en 2012 a constitué un véritable tournant pour la marque créée en 2003 par Nathalie Juin et Carole Garcia. Rapidement, les ouvertures s’enchainent : Carcassonne en 2013, puis Paris en 2014 dans le quartier du Marais, Albi en 2015 et de nouveau Paris la même année, rue du Dragon, dans le quartier de Saint-Germain des Près. En septembre, la marque ouvrira un spa de 270 m2 dans le nouveau palace toulousain M Gallery : La cour des Consuls.

Dès l’origine, les deux créatrices s’étaient donné pour objectif de faire revivre un ingrédient traditionnel, l’huile de pastel, issue des graines et des plantes du même nom. «  C’est une plante patrimoniale de la région toulousaine, ses feuilles étaient utilisées pour la fabrication du célèbre pigment bleu, mais son huile est connue pour ses vertus médicinales depuis l’Antiquité,  » explique Carole Garcia. Pour garantir son approvisionnement, la société a noué des partenariats avec des agriculteurs. Environ 10 hectares seront cultivés en 2016, principalement en agriculture raisonnée, mais aussi en bio pour une partie.

Développement des franchises

Forte de ce succès, Graine de Pastel s’apprête maintenant à franchir une nouvelle étape de son développement. Les gammes sont en cours de relookage sous l’impulsion de Leïla Veillon, la directrice marketing, avec de nouveaux packaging qui permettront de renforcer la personnalité de chaque ligne tout en respectant la cohérence visuelle de la marque. Surtout, avec un concept maintenant bien établi, la marque se lance dans la franchise avec deux ouvertures prévues pour l’automne, à Versailles et à Saint-Germain-en-Laye. L’objectif est d’ouvrir une dizaine de boutiques en 2016, ainsi qu’en 2017 et 2018.

Graine de Pastel ambitionne également de fortement développer ses ventes à l’international et vise 50% de ventes à l’export en 2018, contre 15% actuellement. Les produits de l’entreprise sont actuellement disponibles au Japon, en Chine, à Taiwan et en Corée. Plusieurs marchés sont en cours d’ouverture - Australie, Moyen-Orient, États-Unis, Canada - et en Europe, la marque souhaite s’appuyer sur des contrats de master franchise.

Positionnement plus technique

Marque emblématique d’une nouvelle région cosmétique, avec son ingrédient signature cultivé localement, une politique d’approvisionnement favorisant autant que possible le sourcing local au sein de la région Midi-Pyrénées, Graine de Pastel s’efforce aujourd’hui d’évoluer vers un positionnement plus technique, en complément de son image patrimoniale. La marque a ainsi musclé sa R&D, et travaille à l’intégration de nouveaux ingrédients dans ses formules. Des protocoles de soins ont été mis au point pour les boutiques de Toulouse et de la rue du Dragon à Paris, qui disposent de cabines esthétiques, et en vue du développement des ventes en spa.

«  Nous restons très attentives à la galénique. Somme toute, en douze ans nous n’avons pas lancé tant de produits que cela, et surtout nous n’en n’avons tué aucun,  » précise Carole Garcia. Une manière de faire qui a plus que réussi à cette jeune marque en passe d’entrer dans la cour des grands !