Le fabricant suisse de parfums Givaudan a annoncé jeudi qu’il produirait 60 tonnes (soit environ 700 000 flacons) de désinfectant pour les mains au cours des deux prochaines semaines pour répondre aux pénuries chroniques de ce produit indispensable pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Le leader mondial du parfum explique avoir ouvert une nouvelle ligne de production dédiée établie sur son site de Vernier, près de Genève, en Suisse. Les produits seront distribués aux hôpitaux des cantons de Genève et de Vaud situés à proximité du site, aux acteurs du transport, ainsi qu’à des ONG et des services locaux actifs dans la lutte contre la pandémie et ses conséquences.

De nouvelles lignes de production ont également été créées dans les usines du groupe dans d’autres pays européens, aux États-Unis et à Singapour pour aider à répondre à la demande croissante.

Givaudan rejoint les rangs des entreprises qui ont transformé une partie de...

Givaudan rejoint les rangs des entreprises qui ont transformé une partie de leurs lignes de production pour répondre à la demande mondiale de désinfectant pour les mains (Photo : Courtesy of Givaudan)

Givaudan rejoint ainsi les rangs des entreprises qui ont transformé une partie de leurs lignes de production pour répondre à la demande mondiale de désinfectant pour les mains, un produit considéré comme essentiel dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, qui a déjà infecté près d’un million de personnes dans le monde.

« En très peu de temps, nous avons réussi à mettre en place des lignes de production de solution hydro-alcoolique dédiées afin d’en fabriquer jusqu’à huit tonnes par jour. Cela nous permet d’aider à protéger nos collaborateurs, mais aussi d’approvisionner ceux et celles qui sont en première ligne, notamment les hôpitaux locaux », a déclaré Gilles Andrier, Directeur général de l’entreprise.

Les sites de production hors de Suisse fourniront eux aussi des désinfectants aux acteurs locaux qui en ont besoin.

Les sites de Pomacle et d’Avignon, en France, ont déjà produit 1,5 tonnes de solution hydro- alcoolique, alors que le site d’Ashford au Royaume-Uni s’est associé à une brasserie locale afin de fournir l’emballage et les ressources nécessaires pour reconditionner les 600 kg de solution fournis par Givaudan avant de les distribuer aux hôpitaux des environs.