Très liée aux marchés asiatiques, qui représentent 90% de son activité, la PME lyonnaise a réorganisé sa production dès le mois de mars, pour répondre aux besoins urgents nationaux de gel hydro-alcoolique nés de la crise sanitaire.

Ce sont ainsi 6000 litres de gel et lotion hydro-alcoolique qui ont été produits, dont environ 10% ont été mis gracieusement à disposition du centre communal d’action sociale (CCAS) de Lyon (qui gère notamment les EHPAD de la Ville de Lyon), des Sapeurs-Pompiers du Rhône, de la Gendarmerie Nationale, de la Police Nationale, des établissements de L’Arche en Rhône-Alpes (association qui accueille des adultes en situation de handicap mental), et de l’association Entr’Elles & Eux (association d’aide aux victimes de violences conjugales). Par ailleurs, 30 kg de crème pour les mains ont été également offerts à l’Hôpital de Givors, dans le Rhône, pour lutter contre le dessèchement lié à l’utilisation intensive du gel hydro-alcoolique.

Depuis début juin, l’équipe de Laboratoire France Cosmetic (LFC) a repris son activité habituelle, à savoir la conception et la fabrication de produits cosmétiques made en in France pour comptes tiers. Tout au long de la période de confinement, la production de gel et de solution hydro-alcoolique a permis à l’entreprise de maintenir l’emploi de ses collaborateurs, sans solliciter les différentes aides proposées par le gouvernement (chômage partiel, prêt à taux 0…).

« Nous avons démontré notre capacité à rebondir et à rendre service à notre société, et cela a renforcé nos liens en interne », explique Bruno Schafter, le dirigeant. « Bien que cette crise fut une période stressante et fatigante, les salariés sont fiers de ce qu’ils ont accompli. La crise n’est malheureusement pas finie : Adoptons les bons gestes, soyons prudents et restons solidaires », poursuit-il.

Pendant la crise du Covid-19, LFC (Laboratoire France Cosmetic) s'est lancé...

Pendant la crise du Covid-19, LFC (Laboratoire France Cosmetic) s’est lancé ponctuellement dans la confection de gel et de lotion hydro-alcoolique. 6000 litres ont été produits dont 10% ont été offerts gracieusement à des établissements publics et des associations.

Aujourd’hui, LFC observe avec optimisme un certain retour à la normalité en Asie. « Nous n’avons pas pu exposer au salon China Beauty Expo, qui s’est tenu à Shanghai du 9 au 11 juillet 2020, du fait des restrictions de déplacements en Asie. En revanche, plusieurs de nos clients étaient présents et se sont réjouis d’un salon très encourageant, avec une bonne fréquentation de visiteurs chinois », poursuit Bruno Schafter. L’entrepreneur se dit convaincu que la sortie de crise et la croissance des fabricants de cosmétiques français passe par ces marchés.

« Aujourd’hui, la demande de nos clients se porte vers les produits combinant bien-être et soin, des produits plaisir et néanmoins efficaces, comme des huiles sèches pour le visage et pour le corps mélangeant hydratation et aromathérapie », précise le dirigeant. Pour l’avenir, LFC mise sur des produits de haute technicité combinant actifs et galéniques innovants pour perpétuer le savoir-faire français à l’international et ainsi renforcer son image.

Mais l’entreprise conserve en stock les matières nécessaires à la fabrication de gel hydro-alcoolique pour une disponibilité immédiate, en cas de besoin.