Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

France : Nouveau record à l’export pour l’industrie des cosmétiques

Les exportations françaises de parfums et cosmétiques, toutes catégories confondues, ont atteint le chiffre record de 14,5 milliards d’euros en 2018. Même s’il ralentit par rapport à l’année dernière, le rythme de progression reste soutenu et permet à l’industrie française de confirmer son rôle de leader mondial dans ce secteur.

Les exportations françaises de parfums et cosmétiques ont passé la barre des 14,5 milliards d’euros en 2018 selon les chiffres publiés par la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA). La progression est de +6,3% par rapport aux 13,6 milliards d’euros de l’année 2017.

Aujourd’hui, ce sont plus de 20% des produits français qui partent vers l’Asie, représentant plus de 2,6 milliards d’euros.

Aujourd’hui, ce sont plus de 20% des produits français qui partent vers l’Asie, représentant plus de 2,6 milliards d’euros.

Alors que le marché français reste à la peine (-0,2% en valeur en 2018 selon Kantar Worldpanel), les exportations demeurent plus que jamais le principal moteur du dynamisme des industriels français dans ce secteur. Logiquement, la valeur des exportations dépasse cette année encore le chiffre d’affaires réalisé par le secteur sur le marché français et la balance commerciale demeure largement excédentaire (11,2 milliards d’euros, en progression de près de 6,6% par rapport à 2017). L’industrie des cosmétiques française maintient ainsi sa place sur le podium des champions de l’exportation française après l’aéronautique et les vins et spiritueux.

Si le ralentissement de l’économie mondiale a freiné la hausse des exportations (elles avaient progressé de +12% entre 2016 et 2017), ce nouveau record confirme l’attractivité des produits cosmétiques français.

« La cosmétique française continue de jouer un rôle phare dans le monde entier. Admirée pour son excellence, elle innove plus que jamais pour répondre aux nouvelles quêtes de bien-être des consommateurs : sur la qualité et la sécurité des formulations, la personnalisation des produits et l’engagement environnemental », se réjouit Patrick O’Quin, Président de la FEBEA.

Asie, Amérique du Nord et Union européenne

Malgré un ralentissement, les exportations vers l’Asie continuent de croitre, avec une augmentation de 16,6% en 2018 et des progressions supérieures à 20% en Chine (+22,7%) et à Singapour (+24%). Aujourd’hui, ce sont plus de 20% des produits français qui partent vers l’Asie, représentant plus de 2,6 milliards d’euros.

L’Amérique du Nord affiche une augmentation de 6,8% d’exportations, avec notamment une hausse de 5,7% aux États-Unis. Ce pays demeure la deuxième destination des exportations françaises. L’Amérique du Sud et l’Amérique Centrale restent stables.

Les exportations françaises de parfums et cosmétiques ont passé la barre des 14,5 milliards d’euros en 2018, en hausse de 6,3% par rapport à 2017 (Photo : © Ariwasabi / shutterstock.com)

Les exportations françaises de parfums et cosmétiques ont passé la barre des 14,5 milliards d’euros en 2018, en hausse de 6,3% par rapport à 2017 (Photo : © Ariwasabi / shutterstock.com)

Première destination des exportations françaises, l’Union Européenne connaît également une progression soutenue avec une hausse de 4,5% des ventes de produits originaires de France. Les plus fortes hausses sont l’Espagne (+8,5%) et l’Italie (+7,2%), qui poursuivent leur rattrapage. On notera que les industriels français observent avec attention l’issue des négociations sur le Brexit puisque le Royaume Uni est le deuxième pays de l’UE (après l’Allemagne) vers lequel la France exporte le plus de parfums et cosmétiques (plus d’1 milliard d’euros, en hausse de 3% en 2018).

Hors UE, on notera également la forte progression de la Russie à +17,8%.

Situation plus contrastée pour la zone Afrique, avec une hausse de +16,8% en Afrique occidentale, mais un recul de -6,8% en Afrique centrale et australe. L’Afrique du Nord recule également (-3,7%), principalement en raison du blocage des importations par l’Algérie.

On note enfin un léger recul (-2,1%) des exportations vers le Proche et Moyen-Orient, (l’Arabie Saoudite accusant un repli de 6,2%), étroitement lié à la variation du cours du pétrole.

Les catégories championnes poursuivent sur leur lancée

Les produits de soin et les parfums représentent toujours trois-quarts des exportations françaises de cosmétiques : respectivement 45% pour les soins et 22% pour les parfums.

Parmi les autres catégories championnes, le maquillage poursuit sa dynamique avec des exportations en hausse (de 4,8% pour le maquillage des lèvres et 3,7% pour le maquillage des yeux), et les préparations capillaires augmentent de 7,5% et les shampoings de 5,8%.

V.G.

© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer