Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

France : Les ventes de parfumerie sélective pénalisées en 2015 par les attentats

Les ventes des marques de parfums du circuit sélectif ont reculé de 0,9% en valeur en 2015 en France, selon les chiffres publiés par NPD Group. Toutefois, la progression des ventes des marques propres des distributeurs, ainsi que celles des produits de soin et du maquillage, ont permis à la parfumerie sélective de maintenir un chiffre d’affaires stable, selon la FFPS.

Les ventes des marques de parfums du circuit sélectif ont reculé de 0,9% en valeur en 2015 en France. Crédit photo : © Matej Kastelic / shutterstock.com

Les ventes des marques de parfums du circuit sélectif ont reculé de 0,9% en valeur en 2015 en France. Crédit photo : © Matej Kastelic / shutterstock.com

Dans un contexte difficile pour le commerce en France, la parfumerie sélective maintient en 2015, son chiffre d’affaires à 2,9 milliards d’euros. « Alors que les ventes en magasins de marques propres continuent de progresser, les ventes de produits sélectifs ne reculent sur l’année que de 0,9% en valeur selon NPD, malgré l’effet des vagues d’attentats de janvier et de la fin d’année (-1,9% en décembre), » explique la Fédération française de la parfumerie sélective (FFPS). C’est principalement le recul du parfum - qui représente près des deux tiers du marché - en fin d’année qui a freiné la croissance générale du secteur. Le maquillage et les produits de soins ont été eux en progression.

Des ventes de parfums contrastées

Selon la FFPS, le recul du parfum en 2015 (- 1,6% en valeur) s’explique pour une large part par de mauvais chiffres en novembre et décembre qui sont les mois les plus importants pour cette catégorie de produits. Le mois de janvier 2015 a lui aussi été particulièrement affecté.

Toutefois, les ventes de parfums féminins et masculins n’ont pas réagi de la même manière en 2015. Ce sont les féminins qui s’affaissent avec une baisse de 2,8% en valeur, seuls les coffrets voient leurs ventes augmenter de 4,7%, tandis que les parfums masculins sont quasi stables à - 0,6%.

De leur côté, les parfums de très haut de gamme des marques indépendantes ou des collections privées des grandes marques du sélectif poursuivent leur forte progression, même si leur part de marché réduite - estimée entre 2 et 5% du marché - ne leur permet pas de peser sensiblement sur la tendance.

Bons résultats pour le soin et le maquillage

Moins saisonnières, les ventes de produits de soins affichent en revanche leur meilleur résultat en valeur depuis deux ans avec une augmentation de 0,6%. De même, et malgré un mois de décembre difficile (-1,1%) également, le maquillage accomplit sa meilleure performance depuis 2013 avec une progression de 0,4% en valeur, boosté par les rouges à lèvre dont les ventes affichent +8,5%.

« Les parfumeries sélectives maintiennent leur chiffre d’affaires en 2015. Les enseignes ont su s’adapter à l’évolution du marché en proposant une expérience client omnicanale, en maintenant une accessibilité des prix par des offres privilégiant la fidélité. Le marché était orienté à la hausse avant les attentats qui ont entrainés une baisse de fréquentation sur les deux derniers mois de l’année, mois les plus importants en chiffre d’affaire de la profession,  » souligne William G. Koeberlé, Président de la FFPS.

V.G.

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer