Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

France : Les ventes de cosmétiques en circuit sélectif chutent de 93%

Le marché de la beauté prestige est lourdement touché par la fermeture des magasins en France. Selon The NPD Group, les ventes dans le circuit sélectif ont chuté de 93% au cours de la première semaine de confinement. Loin de prendre le relai, les ventes en ligne diminuent également. Peu de catégories résistent, seuls le savon pour les mains et les produits capillaires haut de gamme font figure d’exception.

Mauvaise passe pour les produits de beauté haut de gamme ! Les mesures de confinement prises par le gouvernement français et la fermeture des magasins non-essentiels sur l’ensemble du territoire ont un impact fortement négatif sur l’économie. Avec la fermeture des parfumeries et grands magasins le marché de la beauté haut de gamme n’est pas épargné, comme le montre la dernière étude de The NPD Group. Les ventes se sont effondrées dès le début du confinement, même si deux catégories font de la résistance : les savons pour les mains et les produits capillaires.

Les ventes de produits de beauté haut de gamme ont enregistré une baisse de 93% en France au cours de la première semaine de confinement total (16-22 mars) par rapport à la même période un an plus tôt. Le secteur est fortement impacté par la fermeture des magasins physiques, mais pas uniquement puisque les ventes en ligne souffrent également de la crise sanitaire et des mesures de confinement prises par les pouvoirs publics pour enrayer la pandémie.

Si les Français ont renoncé à faire des achats de produits de beauté haut de...

Si les Français ont renoncé à faire des achats de produits de beauté haut de gamme depuis le début du confinement, les soins capillaires ont le vent en poupe. (Photo : © ValuaVitaly / Istock.com)

D’après les chiffres communiqués par The NPD Group, les ventes en ligne ont baissé de 9% lors de la première semaine de confinement total par rapport à la même semaine un an auparavant. Une tendance confirmée par l’étude publiée la semaine dernière par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), portant sur la période du 23 au 25 mars auprès de 136 sites, et indiquant que, tous secteurs confondus, « 76% des sites ont enregistré un recul des ventes depuis le 15 mars et, pour la moitié d’entre eux, ce recul est de plus de 50% ».

Tous les segments du secteur de la beauté prestige sont touchés par cette chute des ventes, à l’exception donc des savons pour les mains et des produits capillaires.

Ainsi, les savons pour les mains haut de gamme ne connaissent pas la crise avec des ventes multipliées par huit au cours de cette première semaine de distanciation sociale par rapport à la même période en 2019. Elles ont même été multipliées par quinze au cours des quatre semaines ayant précédé le 22 mars (par rapport à l’année précédente), montrant un fort intérêt des Français pour les savons pour les mains dès la mise en place de la campagne nationale sur les « gestes barrière ».

Plus surprenant, les soins capillaires haut de gamme ont vu leurs ventes augmenter de 2% en cumul annuel au 22 mars dernier. Les Français(es) semblent avoir l’intention de ne pas négliger leur chevelure pendant cette période de quarantaine.

« L’impact des mesures de confinement sur le marché français de la beauté sélective est sans précédent. Les consommateurs doivent s’adapter à leur nouvelle vie à la maison et leurs achats s’en ressentent. Les résultats des catégories du parfum, du maquillage et des soins pour le visage ont nettement chuté, mais les soins capillaires haut de gamme résistent mieux : leurs ventes restent positives, avec une augmentation de 2% depuis le début de l’année. Quant aux ventes de savon pour les mains, elles ont explosé en raison des consignes sanitaires », conclut Mathilde Lion, Expert Beauté Europe chez The NPD Group.

Pendant cette période, les Français ne se désintéressent pourtant ni de leur corps ni de leur bien-être. On sait que les applications de fitness, de yoga ou de relaxation à domicile connaissent un gros succès depuis le début du confinement, et Pinterest révélait récemment une flambée des recherches en lien avec le «  bien-être à la maison ». Enfin, on notera que tous les pays européens ne réagissent pas de la même façon fasse à la crise. Toujours selon The NPD Group, au Royaume-Uni, la fermeture des salons de beauté et des parfumeries a été suivie d’une montée en flèche des ventes en ligne de vernis et de produits haut de gamme pour les ongles.

Premium Beauty News avec AFP/Relaxnews

© 2020 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

L’édition 2020 de MakeUp in Paris remplacée par une plateforme virtuelle

La décision du gouvernement d’interdire les rassemblements de plus de 100 personnes jusqu’à cet été a finalement mis un terme aux derniers espoirs des organisateurs du salon MakeUp in Paris. L’événement B2B, qui devait se tenir les 18 et 19 juin au Carrousel du Louvre, sera finalement remplacé par une plateforme virtuelle. « Afin de...

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

ChemLinked
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

Le cadre actuel de la réglementation des cosmétiques en Chine est le Règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques (CHSR), qui est mis en œuvre depuis 30 ans et auquel seules de légères améliorations ont été apportées depuis. Depuis 2013, la Chine a entrepris de modifier ce règlement général et l’a renommé Règlement sur la...

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer