Dario Dall'Oste, NECOS

Dario Dall’Oste, NECOS

Premium Beauty News - Vous n’êtes pas le seul à vous être lancé dans cette aventure des produits ethniques et, en particulier, Halal ?

Dario Dall’Oste - Sauf que nous sommes les seuls à avoir construit une usine certifiée Halal ! Et c’est ce qui compte ! Mais qui peut le plus peut le moins ! Il est clair que cette toute nouvelle usine que nous sommes en train de certifier GMP, ISO 9001 et Halal et que nous venons de démarrer dans la périphérie de Crema en Italie a aussi et surtout pour vocation de nous permettre de couvrir l’ensemble des marchés mondiaux où prédominent de manière majoritaire des couleurs de peaux mates et colorées.

Imaginez, par exemple, qu’à Londres les « blancs » ne représentent plus que 40 % de la population. Imaginez que dans trente ans la majorité de la population américaine ne sera plus de couleur blanche. Imaginez que les dix-sept pays de l’ASEAN sont en train de mettre en place une certification Halal qui devrait voir le jour en 2018. Je vous rappelle que la zone est peuplée de plus de 620 millions de personnes. Imaginez enfin que 42 % des femmes colombiennes utilisent entre neuf et douze produits cosmétiques par jour.

Premium Beauty News - Impressionnant, en effet ! De quoi ouvrir l’appétit aux fournisseurs de produits cosmétiques.

Dario Dall’Oste - Oui, mais c’est loin d’être simple ! Obtenir la certification Halal pour une usine de production est un véritable parcours du combattant. Il faut pratiquement partir d’une feuille blanche (si j’ose dire !). Tout doit être certifié. Les ingrédients et les matières premières, bien sûr, mais aussi les produits de nettoyage des machines de production, sans compter tout l’environnement immédiat dans lequel travaille le personnel.

L’usine de 2500 m2 que nous avons démarrée en juillet dernier fait partie d‘un investissement de deux millions d’euros et produit quelque 70 tonnes de mascaras par an, 70 tonnes de fond de teint, 19 tonnes de lip gloss et de rouges à lèvres, 75 tonnes de poudres. En tout, nous pouvons offrir quelque 126 formules certifiées Halal, répondant aussi à plusieurs marketing claims en forte croissance dans les marchés “traditionnels”, concernant les produits naturels et végétariens. Nous avons déjà mis en place plusieurs agents dans nos marchés les plus stratégiques. Et nous prévoyons de monter une usine de remplissage dans l’Est de l’Europe d’une surface de 3 000 m2 à la fin de l’année prochaine. 

Premium Beauty News - Une population qui ne cesse de se métisser représente évidemment un fort potentiel !

Dario Dall’Oste - C’est la raison pour laquelle j’insiste sur le positionnement volontairement multi ethnique de Necos. Le marché indien du secteur Beauté croît de 20 % par an et 50 % de sa population a moins de trente ans. Dans cinq ans, l’Iran sera le quatrième marché mondial dans le domaine des produits cosmétiques. Une iranienne consomme un mascara par mois et un rouge à lèvres tous les mois et demi.

De tout façon, une activité de développement formules soigneusement mise au point et collant aux besoins des marchés actuels et pas seulement ceux que cette inexorable évolution mondiale nous offrira de plus en plus à l’avenir, nous permis d’avoir des produits très performantes aussi sur des peaux blanches, qui ont permis à Necos de gagner ses premiers clients en Italie, Angleterre, Europe de l’Est et Australie.