Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Sociétés & industrie

Fiabila : Plus de 65 millions d’euros d’investissement en cinq ans !

Objectif atteint ! Un an après la mise en service de sa seconde unité de production en France dans son fief historique d’Eure-et-Loir, triplant ainsi sa production, Pierre Miasnik, Pdg et créateur de Fiabila, a tout lieu d’être satisfait de la performance de son usine. Grâce à cet outil industriel à la pointe de la technologie dont l’investissement se sera monté à 14 millions d’euros, la firme française est capable de proposer des vernis à ongles d’une pureté inédite. Et ce n’est pas fini ! C’est maintenant l’usine américaine qui bénéficie, à son tour, d’un investissement équivalent.

Pierre Miasnik, Pdg et créateur de Fiabila

Pierre Miasnik, Pdg et créateur de Fiabila

La stratégie impressionnante de modernisation et d’expansion de Fiabila se déroule avec la régularité d’un métronome. « Être les meilleurs et le rester », la devise « des » Miasnik se confirme un peu plus chaque année. En cinq ans et demi, la firme française aura dépensé plus de 66 millions et demi d’euros pour être toujours au meilleur niveau.

« Nous n’avons pas le choix  », insiste Pierre Miasnik. « Les exigences de la réglementation et de nos clients ne nous permettent pas de marquer des pauses. La qualité et la performance de nos formules constituent le premier de nos engagements depuis notre création en 1977. L’usine d’Eure et Loir en est la preuve et, comme nous l’avons fait à une échelle plus réduite au Brésil, nous dupliquons le process aux États-Unis. Sachant qu’Outre Atlantique nous avons aussi décidé d’investir dans le conditionnement et d’ouvrir un bureau à Los Angeles. L’enveloppe totale ainsi dépensée dans ce pays se montera au total à vingt millions de dollars ».

On peut rappeler que les nouvelles installations de l’usine française comptent seize cuves dédiées au stockage des matières premières, quatre kilomètres de canalisations pour les acheminer séparément sans risque de cross-contamination, sans oublier l’informatisation et la sécurisation accrue des process à toutes les étapes de la production. Le respect de l’environnement et les conditions de travail sont également des pièces maîtresses de cet ensemble industriel. Ainsi l’empreinte carbone se trouve réduite par le captage et le retraitement des composés volatiles ou encore le recyclage des solvants de lavage. La réception des matières premières en vrac, dans des camions citerne dédiés, permet l’économie de plusieurs milliers de fûts métalliques par an. Enfin, l’automatisation accrue contribue de fait à renforcer la sécurité du personnel et à améliorer ses conditions de travail.

« Avec cet outil industriel et ces nouveaux process, insiste Pierre Miasnik, nous avons véritablement repoussé les limites à un niveau encore jamais atteint ! »

Une progression à deux chiffres !

Une année 2016 qui s’annonce, par ailleurs, sous les meilleurs auspices pour le Groupe avec un chiffre d’affaires prévu qui affichera un taux de progression à deux chiffres.

« Et ceci, précise Pierre Miasnik, malgré une relative stagnation du marché aux États-Unis et en Europe, même si l’Amérique du sud progresse. Nous ne cessons de prendre de nouvelles parts de marché, ce qui prouve la confiance que les acteurs du marché, petits ou grands, ont à notre égard. Une confiance qui n’est pas due au hasard. Nous possédons les gammes de produits que le marché souhaite. Les clients savent qu’ils trouveront avec nous la qualité et la constance dans cette qualité ».

Que ce soit en Europe, au Brésil, aux États-Unis, au Japon, au Mexique, en Inde, en Chine…, le groupe ne faiblit pas dans sa stratégie d’investissements industriels. « Nous investissons également beaucoup dans la recherche et la créativité », souligne Pierre Miasnik. « C’est indispensable car les acteurs du marché réclament de plus en plus de nouveautés ! ».

À noter que la firme vient d’obtenir sa dernière licence d’exploitation au Brésil, à savoir l’Anvisa, et que son site peut maintenant démarrer tant d’un point de vue opérationnel que réglementaire.

Jean-Yves Bourgeois

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
American insights : Les nouvelles millionnaires de la beauté

Laurence Bacilieri
American insights : Les nouvelles millionnaires de la beauté

Certes les marchés de la beauté et du selfcare aux États Unis sont détrempés voir saturés. Des femmes très avisées ont eu l’intuition qu’elles pouvaient le faire évoluer, voici quelques exemples de femmes parmi les plus riches du pays dont la réussite a été fulgurante. Serena Williams Au sommet de la pyramide, Ms Serena Williams, au début de (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer