Costantino Cattaneo, Directeur de la communication d'Eurovetrocap

Costantino Cattaneo, Directeur de la communication d’Eurovetrocap

La filière italienne du packaging cosmétique poursuit sa progression. Alors que le salon Cosmoprof - Cosmopack, qui se tient tous les ans à Bologne, fête ses 50 ans, l’industrie italienne des cosmétiques continue à être tirée par ses ventes à l’exportation.

« L’expérience de tout le secteur italien progresse depuis plus de 50 ans et la hausse importante de l’export nous maintient tous constamment actifs sur l’optimisation des procédés et de l’organisation de nos entreprises afin de faire face à l’augmentation des commandes et parallèlement à l’amélioration de nos performances. Dans notre pays, il y a une telle abondance d’offre en matière de packaging cosmétique que cela créée une concurrence positive, appréciée aussi bien par nos clients que par nous-mêmes, et cela contribue aussi à consolider l’image de notre pays dans ce domaine, » explique Costantino Cattaneo, Directeur de la communication chez Eurovetrocap.

L’entreprise milanaise a enregistré une croissance à deux chiffres en 2016 (+12%) avec un volume de ventes à 43 millions d’euros. Le lancement de la division Euromakeup, dédiée au packaging maquillage, semble notamment porter ses fruits. « Mais nous attendrons la fin de l’année 2017 avant d’officialiser certaines données, » ajoute Costantino Cattaneo.

Amélioration de la qualité

« En ce qui concerne Eurovetrocap, cette augmentation importante du chiffre d’affaires vient non seulement de la demande étrangère de produits italiens mais aussi de l’amélioration importante de la qualité enregistrée au cours de l’année dernière,  » souligne Costantino Cattaneo.

En effet, les questionnaires que l’entreprise soumet chaque année à tous ses clients ont mis en évidence une amélioration importante de la qualité perçue, aussi bien pour les produits que pour le service. « Les délais sur les articles personnalisés, ainsi que sur le support commercial et technique de toutes les commandes, ont remarquablement diminué. »

Nouveautés produits 2017

Cette année, Eurovetrocap présentera un large éventail de nouveautés à l’occasion de Cosmoprof Worldwide Bologna. « Nous savons que notre force réside surtout dans notre vaste gamme, certainement la plus large du marché, aussi bien pour les articles en plastique qu’en verre. C’est pour cette raison que nous continuons à investir dans de nouveaux moules, » précise Costantino Cattaneo.

L’entreprise a ainsi élargi son offre de flacons pour la parfumerie, aussi bien avec des formes souples et voluptueuses qu’avec des formes plus carrées et classiques. L’offre sur les accessoires en bois évolue avec cinq nouveaux modèles, aussi bien pour la parfumerie que pour le skin care, notamment grâce à l’optimisation des procédés pour diminuer les temps de production et améliorer la qualité.

Pour le skin care, nous présentons une nouvelle ligne ovale en verre lourd dans la version 30 et 50 ml pouvant être assortie à la nouvelle pompe dont la délivrance peut être baissée de 230 mcl à 150 mcl, et au pot de 50 ml.

Concernant le plastique, Eurovetrocap a lancé Alex, une nouvelle ligne en PET recyclé couleur ambrée pour la cosméceutique en formats 100, 200, 250 et 500 ml, pouvant être assortis à tous les accessoires cosmétiques standards de la société, et depuis peu, également disponible en version noire.

En matière d’airless, Eurovetrocap présentera la ligne PAMELA, une nouvelle version de la ligne NINA mais dotée d’une bague snap-on.

Sur le thème de la durabilité, nous continuons à travailler sur la diminution de l’impact de nos emballages via des propositions en verre recyclé, Green PE, ou PE, PET et PP recyclés. « Notre prochain défi sera d’aider nos clients à évaluer la bonne stratégie pour communiquer au mieux l’importance de la valeur ajoutée de la durabilité, et répondre à une demande toujours croissante,  » note Costantino Cattaneo.

Nouveaux services

Enfin, pour élargir son offre de services, Eurovetrocap a récemment fait l’acquisition d’une imprimante numérique de dernière génération.

« Non seulement, il est possible de réaliser des quadrichromies graphiques, mais également de petites et moyennes productions prévoyant des centaines de références sans aucun surcoût de mise en route. Cette nouvelle technologie offre une durabilité comparable à celle des technologies traditionnelles, une chose jusque-là inimaginable quand on parlait de sérigraphie, » souligne Costantino Cattaneo.

En outre, la machine est parfaitement calibrée pour réaliser des échantillonnages simulant parfaitement l’effet final de la sérigraphie. De cette manière, le client a la possibilité de voir à l’avance en peu de temps, l’effet du graphisme sur le flacon et sans devoir payer de frais d’équipement en sérigraphie.