Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

États-Unis : CVS rejoint le mouvement contre les photos retouchées

La plus grande chaîne américaine de pharmacies, CVS, ne veut plus faire la promotion dans ses magasins d’images de mannequins aux rides estompées ou aux cuisses affinées par ordinateur, et veut imposer un avertissement sur les photos retouchées.

L’entreprise ambitionne de créer de « nouveaux standards » concernant les publicités utilisées dans ses rayons en reléguant au placard toutes les photographies corrigeant les formes d’un corps, la couleur de la peau ou les rides d’un visage, selon un communiqué diffusé lundi.

La société, qui possède au total 9.700 pharmacies, va d’une part créer un label à apposer sur les images non altérées dès cette année. - Photo : © CVS. All rights reserved.

La société, qui possède au total 9.700 pharmacies, va d’une part créer un label à apposer sur les images non altérées dès cette année. - Photo : © CVS. All rights reserved.

La société, qui possède au total 9.700 pharmacies, va d’une part créer un label à apposer sur les images non altérées dès cette année.

Elle souhaite par ailleurs obliger d’ici fin 2020 les fabricants de cosmétiques à mentionner si une photographie promotionnelle utilisée dans ses rayons est modifiée.

« En tant que femme, mère et dirigeante de magasins dont les clients sont principalement des clientes, je me rends compte qu’il nous incombe de réfléchir aux messages que nous leur envoyons chaque jour », a justifié Helena Foulkes, en charge de la chaîne de pharmacies au sein du groupe CVS Health.

« Le rapport entre la propagation d’images de corps non réalistes et les effets négatifs sur la santé, en particulier chez les jeunes filles et les jeunes femmes, a été établi », a-t-elle souligné.

Le groupe a déjà contacté plusieurs distributeurs, et « nombre d’entre eux sont déjà en cours de réflexion » sur ce sujet, a assuré Mme Foulkes.

Cette initiative de l’entreprise américaine s’inscrit dans un mouvement plus vaste visant à lutter contre la mise en avant d’un type de beauté standard.

En France, par exemple, un décret oblige déjà à mentionner « photographie retouchée » sur les images de mannequins dont la silhouette a été modifiée par un logiciel informatique, dans des publicités, dans la presse ou sur internet.

Premium Beauty News avec AFP/Relaxnews

© 2018 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer