Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Etam sélectionne Eureka Original, le boîtier tout-en-un d’Albéa pour sublimer les décolletés

Pour sa première collection de maquillage, la marque française de lingerie Etam a sélectionné un astucieux packaging nommé Eureka Original. La ligne de maquillage pour le décolleté d’Etam comprend en effet un correcteur "Reine du Bluff " et un enlumineur "Sublimizer" pour lesquels Albéa a fourni un boîtier tout-en-un composé d’un applicateur en éponge et d’un pack pour la poudre pressée.

Etam Reine du Bluff

Etam Reine du Bluff

L’applicateur de forme originale 100% en matière éponge est très confortable, agréable au toucher et hygiénique. Sa manipulation est facile et les doigts ne rentrent pas en contact avec la formule. De forme généreuse l’applicateur offre une large surface d’application, pour un maquillage aisé et rapide « Ce packaging est à la fois ergonomique et pratique » explique Charlotte Wastyn, chef de produit pour les rouges à lèvres et les boîtiers. « Ergonomique parce que sa forme permet une bonne prise en main et pratique car l’applicateur est directement intégré dans le pack.  »

Etam Sublimizer

Etam Sublimizer

Le pack est fabriqué dans l’usine de Semarang en Indonésie et l’éponge est fournie par l’entité de trading Beauty Solutions d’Albéa. Les produits Eureka existent également pour les formules de poudres libres et coulées.

© 2015 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Los Angeles et Luxe Pack Los Angeles ouvrent leurs portes aujourd’hui

Les deux événements ouvriront officiellement leurs portes les 11 et 12 février au Los Angeles Convention Center. MakeUp in Los Angeles, est dédié aux produits de beauté et cosmétiques, aux tendances et à la formulation, tandis que Luxe Pack Los Angeles se concentre sur les solutions d’emballage de luxe et haut de gamme pour parfums et (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Émilie Coppermann
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Tout comme la mode est un éternel recommencement, la parfumerie fonctionne également par cycles. Et la floralité ne déroge pas à la rêgle. Essence de la féminité, elle revient aujourd’hui moins invasive que dans les années 80, comme c’était le cas par exemple avec Poison de Christian Dior. À la fin des années 90, les floraux ont alors laissé (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer