Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Innovation & nouveautés

Eponyma, le premier concept de soin personnalisé sécurisé en production industrielle

La tendance du soin sur mesure à peut être trouvé ici une nouvelle voie de développement. La startup OTO Systems, avec le soutien de la société de fabrication à façon espagnole Procoluide, a lancé la marque Eponyma basée sur la possibilité d’un soin visage ultra personnalisé, fabriqué à l’unité avec tous les avantages de sécurité et de traçabilité d’un système industriel.

Formulé classiquement en magasin ou à la maison, le soin personnalisé échappe le plus souvent aux points de vigilance en termes d’hygiène, de traçabilité, d’homogénéité de la formule, du respect des doses ou de traçabilité.

« Face à cette problématique de sécurité du consommateur, nous avons souhaité créer un nouveau modèle d’affaires, un nouveau système industriel qui permette de sécuriser les produits cosmétiques personnalisés. Ce système est capable de fabriquer en automatique des produits à l’unité, en respectant les bonnes pratiques de fabrication en cosmétique (BPF) » explique Florent Pascal, co-fondateur et CEO d’OTO-Systems.

Bonnes pratiques de fabrication

Sur le site Eponyma, le consommateur établit en ligne son profiling, cernant les facteurs extrinsèques et intrinsèques qui peuvent impacter sa peau. En fonction de ce profil, un algorithme de transposition définit un complexe actif sur mesure parmi plus de 15000 combinaisons possibles. Le consommateur peut également choisir sa texture, crème riche ou légère, sérum … ainsi que la couleur de la formule. Il peut enfin personnaliser son packaging à son nom.

La commande est envoyée en temps réel à la machine qui va déclencher une mise en fabrication immédiate. Le produit est ensuite expédié sous 48h.

Un produit = un lot

Chaque produit est unique et possède son propre numéro de formule et de lot qui va permette d’assurer sa traçabilité. « Nous gardons un échantillon de chaque produit que l’on fabrique afin d’assurer une parfaite traçabilité et se garder la possibilité de réaliser des tests a posteriori en cas de problème », assure Florent Pascal.

Pour éviter la cross contamination entre les produits, puisque chaque formule par définition est unique, le système est nettoyé et stérilisé en automatique après chaque fabrication.

Le concept permet de couvrir la majorité des problématiques des consommateurs de 20 à 80 ans : hydratation, anti-âge, éclat, protection UV … de manière adaptée à chaque personne et à son environnement. Multifonctionnel, le produit est proposé de 76 à 99 euros en fonction de la composition, pour un format de 50 ml en pack airless verre.

« Les premiers retours de nos consommateurs sont excellents. Ils apprécient de n’utiliser qu’un seul produit qui correspond à l’ensemble de leurs besoins personnels », se réjouit Florent Pascal.

Actuellement en phase de levée de fonds, la startup ambitionne de créer son premier atelier en France, de diversifier l’offre sur d’autres segments que le soin visage et de développer sa visibilité sur le marché français.

Kristel Milet

Portfolio

  • Florent Pascal, co-fondateur et CEO d'OTO-Systems
© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
MakeUp in NewYork a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d'invités internationaux.

MakeUp in New York déménage au Javits Center pour poursuivre sa croissance

La dernière édition de MakeUp in NewYork, l’événement B2B dédié à la chaine de valeur de l’industrie du maquillage, a été un gros succès, selon les organisateurs. L’événement qui s’est tenu les 11 et 12 septembre 2019 au Centre415 sur la 5e avenue, à Manhattan, a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d’invités internationaux. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Victoria's Secret ou l'échec d'un positionnement conservateur ?

Laurence Bacilieri
Victoria’s Secret ou l’échec d’un positionnement conservateur ?

L’annulation du show Victoria’s Secret n’a rien d’une surprise. En mai, le New York Times révélait que le défilé avait perdu son diffuseur télé. « VS doit évoluer et changer pour grandir. Avec ça en tête, nous avons donc décidé de repenser le traditionnel Fashion Show pour développer un nouveau genre d’événement à l’avenir ». De 2001 à 2018, des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer