Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Emballage & design

Emballages cosmétiques : 3 tendances à suivre

Parmi les différentes tendances et les évolutions actuelles au sein de l’industrie des emballages pour cosmétiques, Premium Beauty News a choisi de mettre l’accent sur trois tendances de fond qui changent la façon dont les marques de beauté sourcent leurs packaging : vitesse, environnement, relocalisations.

Vitesse accrue du marché

Au cours des dernières années, la durée de vie d’un produit de beauté sur le marché s’est considérablement raccourcie. Les marques de cosmétiques sont constamment sous pression pour renouveler et rafraîchir leurs gammes. Tous les ans, environ un tiers de chaque ligne de maquillage est renouvelé. Même les marques de parfums, dont les créations les plus réussies peuvent rester sur le marché pendant des décennies, créent le buzz avec des flankers saisonniers, des éditions spéciales et, dernièrement, des éditions de bienfaisance.

Une des conséquences est que les marques sont toujours à la recherche d’emballages et de décorations innovantes leur permettant de sortir du lot. Elles ont besoin d’être rapidement sur le marché pour répondre aux dernières tendances avec des décorations toujours plus personnalisées et diversifiées, avec des séries plus petites. Dans un tel contexte, la proximité, la flexibilité et la réactivité sont des facteurs clés de succès pour les fournisseurs.

Des emballages plus écologiques

Un autre changement marquant est la pression croissante en faveur de solutions plus écologiques et l’utilisation de matériaux recyclables et durables. Plusieurs grands acteurs de l’industrie cosmétique se sont fixés des objectifs de développement durable ambitieux et demandent à leurs fournisseurs de les aider à atteindre ces objectifs, soit en prenant leur part de l’effort en direction de processus respectueux de l’environnement ou en proposant des solutions écologiques innovantes.

Dans le marché du luxe, les marques peuvent faire face à des difficultés spécifiques par rapport cette tendance écologique. En effet, l’emballage fait partie intégrante de l’expérience de luxe et son objectif principal est de séduire les consommateurs et de renforcer la satisfaction vis-à-vis du produit. Toutefois, les marques de luxe sont elles aussi sensibles aux questions d’éthique et de développement durable et sont à la recherche de nouvelles façons de combiner l’esthétique haut de gamme et un moindre impact environnemental.

Relocalisation

Il y a dix ans, peu de fournisseurs d’emballages de luxe revendiquaient disposer de lignes de production en Asie. Aujourd’hui, c’est l’inverse qui est frappant. En fait, les progrès en qualité des fournisseurs de packaging asiatiques ont été impressionnants.

Toutefois, après s’être envolée vers l’Asie une partie importante de la production d’emballages serait-elle en train de revenir en Europe ou en Amérique du Nord ? Plusieurs fournisseurs ont récemment annoncé leur intention d’ouvrir de nouveaux sites de production, plus proches de l’Europe, afin de mieux servir leurs clients sur ces marchés. Quadpack - un groupe auparavant exclusivement centré sur l’achat en Corée d’emballage de la qualité - a récemment acquis une usine en Espagne et investit intensivement dans sa remise à niveau. Un autre fournisseur d’emballages primaires, Topline Products, qui a ouvert sa première usine en 1995 en Chine, exploite désormais quatre unités de production, une aux États-Unis, une au Mexique et deux en Chine et prépare l’ouverture d’une nouvelle usine dans les environs de Europe de l’Ouest, afin de mieux servir ce marché.

Parmi les facteurs qui favorisent ce mouvement de retour, les principaux sont probablement l’éthique (les consommateurs sont de plus en plus conscients des conséquences sociales et environnementales de leurs actes d’achat), le recalcul des coûts (hausse des salaires en Asie, coûts de transport plus élevés et intégration des problèmes de qualité et de coordination), et le renforcement des réglementations européennes (REACH, par exemple). En outre, avec le raccourcissement du cycle de vie des produits (voir tendance # 1), la vitesse et la flexibilité deviennent des facteurs clés de succès sur le marché. La proximité permet de rationaliser les flux, de raccourcir les délais de livraison et donc les stocks des clients.

Néanmoins, dans un monde de plus en plus multipolaire, de nouvelles usines vont continuer à ouvrir en Asie, en Amérique latine et dans les autres marchés émergents. Mais l’éventualité que l’Asie devienne l’unique fournisseur mondial est en train de disparaître.

Vincent Gallon

© 2014 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Remi Pulverail
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Que dire de ce pays qui se débat depuis des années entre catastrophes naturelles, pouvoir politique déliquescent, aide internationale mal gérée et inefficace, et des conséquences pour le monde du parfum ? Sans remonter à l’histoire de la colonisation, Haïti a souffert dans les années récentes de plusieurs phénomènes qui ont aggravé une (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer