La groupe canadien, qui commercialise les marques de maquillage et de soin Marcelle, Lise Watier, Annabelle et CW Beggs and Sons, a annoncé devoir réduire ses effectifs pour une durée indéterminée dans le contexte de l’épidémie de Covid 19.

« Cette décision très difficile nous permettra de nous relever après cette période de crise et d’assurer la pérennité de tout le Groupe Marcelle. Nous traverserons cette étape difficile ensemble. Nous plaçons la santé de nos employés et de nos partenaires, ainsi que notre responsabilité à la société au sens large, au premier plan dans toutes nos décisions », a indiqué David Cape, président de Groupe Marcelle. « Je souhaite également remercier notre investisseur principal, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), ainsi que nos détaillants et nombreux consommateurs de nous soutenir dans cette période difficile », a-t-il ajouté.

David Cape, président de Groupe Marcelle (Photo : Groupe Marcelle)

David Cape, président de Groupe Marcelle (Photo : Groupe Marcelle)

L’entreprise a indiqué que toutes les mesures possibles ont été mises en place afin de minimiser l’impact sur la main-d’œuvre, y compris le partage de l’emploi. Ainsi, des employés se verront offrir des emplois dans des entreprises qui ont besoin de main-d’œuvre (par exemple l’industrie alimentaire).

Basé à Montréal, au Québec, Groupe Marcelle emploie plus de 400 personnes et distribue ses produits dans plus de 3500 magasins à travers le Canada.