Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Cosmétiques naturels et biologiques : La course aux labels éthiques se poursuit

Le nombre de labels éthiques continue à proliférer dans l’industrie cosmétique, les certifications naturelles et biologiques restant les plus répandues, et la tendance va se poursuivre, selon Organic Monitor.

« Plus de 20 types de labels différents en rapport avec une large variété de thèmes éthiques - des questions de durabilité à celles liées à l’innocuité - sont maintenant présents sur les produits cosmétiques. Certains thèmes, tels que le commerce équitable et sans gluten, sont issus de l’industrie alimentaire. Tandis que d’autres comme le label ’EWG Verified’ et le label ’Whole Foods Market Premium Body Care’ ont été spécialement conçus pour les cosmétiques  », explique le cabinet d’études de marché.

Labels naturels et biologiques

Les labels naturels et biologiques sont les mieux installés, en particulier en Europe occidentale où environ 3% des produits cosmétiques sont certifiés selon les référentiels les plus courants. Les taux pourraient encore progresser avec l’adoption, dans les prochains mois, de la norme ISO pour les cosmétiques naturels et biologiques. « En dépit de préoccupations sur le fait que l’ISO 16128 soit une norme peu exigeante, ce sera tout de même la toute première norme internationale pour les cosmétiques naturels et biologiques,  » ajoute Organic Monitor.

En parallèle, on observe une montée des normes et labels nationaux pour les cosmétiques naturels et biologiques. La Corée du Sud prépare sa propre norme sur ce thème. Le gouvernement brésilien a réglementé le terme « cosmétique bio », ouvrant la voie à l’adoption d’une norme nationale. L’Australie a présenté sa norme nationale pour les cosmétiques bio en 2013.

« Les labels naturels et biologiques gagneront encore en notoriété lorsque la norme ISO sera lancée et que davantage de pays introduiront des systèmes nationaux de certification et d’étiquetage,  » affirme Organic Monitor.

Autres préoccupations éthiques

Cependant, d’autres labels éthiques gagnent aussi du terrain. Le label Fairtrade devient de plus en plus fréquent sur les cosmétiques au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France et dans d’autres pays.

Le label halal est sans doute celui qui a le plus fort potentiel en Asie, un continent qui abrite plus d’un milliard de consommateurs musulmans. Cela a conduit de grands fournisseurs d’ingrédients, tels que BASF et Clariant, à développer des gammes de matières premières certifiées halal.

«  Qu’il s’agisse de garantir que le produit est bio, naturel, issu du commerce équitable ou halal, les labels éthiques deviennent un élément incontournable pour l’industrie des cosmétiques. La question est de savoir si le nombre de systèmes et de normes d’étiquetage continuera de croître et de se multiplier, ou si un certain degré d’harmonisation est possible,  » s’interroge Organic Monitor.

Le futur de ces labels éthiques sera présenté dans les prochaines éditions du Sustainable Cosmetics Summit en pour les zones Amérique latine et Asie-Pacifique. Un atelier dédié se tiendra dans le cadre de l’édition Asie-Pacifique.

Sustainable Cosmetics Summits - Prochaines dates

  • Édition Amérique latine : 14-16 septembre, São Paulo, Brésil
  • Édition Europe : 24-26 octobre, Paris, France
  • Édition Asie-Pacifique : 14-15 novembre, Hong Kong, Chine

    www.sustainablecosmeticssummit.com

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer