Lucie Davis qui, après avoir étudié la fabrication de bijoux à l’école Central Saint Martins (Londres) se consacre aujourd’hui à la mode, a imaginé en guise de projet de fin d’année ’Oyster Card Acrylic Nails’, une jolie manucure qui sert également d’Oyster card, le pass magnétique qui sert à prendre les transports londoniens.

Le concept s'appuie sur une puce RFID issue d'une carte Oyster et dissimulée...

Le concept s’appuie sur {{une puce RFID issue d’une carte Oyster et dissimulée dans un ongle en acrylique.}} La manipulation de recharge est la même que pour un pass ordinaire. © Lucie Davis

Le concept s’appuie sur une puce RFID issue d’une carte Oyster et dissimulée dans un ongle en acrylique. Les faux ongles affichent le même motif et les couleurs emblématiques du pass. La manipulation de recharge est la même que pour un pass ordinaire.

Davis a réfléchi à ce qui l’entourait au quotidien. Elle a immédiatement songé à son trajet quotidien et espère que son idée fera du trajet matinal quelque chose de moins machinal, comme elle l’explique à WAH Nails : « J’aime à penser que mon invention propulse un geste traditionnel dans le XXIe siècle. Il s’agit d’adopter une nouvelle perspective, d’offrir au monde un sens nouveau [...] et (espérons-le) d’adopter une façon de penser plus positive ».

Oyster card acrylic nails - with a chip at your fingertip it's the fastest...

Oyster card acrylic nails - with a chip at your fingertip it’s the fastest way to pay. © Lucie Davis

Cette invention encore conceptuelle pourrait bien annoncer une tendance de wearable d’un nouveau genre.