Sur proposition de son président Marc-Antoine Jamet (LVMH), le conseil d’administration de la Cosmetic Valley, réuni le 5 octobre 2018, a voté à l’unanimité la nomination de Christophe Masson à la tête du pôle de compétitivité où il succède à Jean-Luc Ansel qui en avait été le premier directeur général et, aux côtés de Jean-Paul Guerlain, le fondateur.

De gauche à droite : Christophe Masson, Marc-Antoine Jamet et Jean-Luc Ansel...

De gauche à droite : Christophe Masson, Marc-Antoine Jamet et Jean-Luc Ansel – Photo : © Arnaud Lombard 

Ingénieur de formation (Chimie ParisTech, 1998), Docteur en chimie organique et bio-organique (Sorbonne Université, 2001), co-auteur de 10 publications et 5 brevets internationaux, Christophe Masson (43 ans) était en charge de la stratégie de Recherche et Innovation de Cosmetic Valley depuis 2009. Directeur adjoint du pôle de compétitivité depuis déjà une année, il en assurera désormais la direction générale.

À la demande de Marc-Antoine Jamet, Jean-Luc Ansel devient Vice-président Exécutif et sera chargé de veiller, pour le conseil d’administration, à la dimension internationale du Pôle et au suivi de la Maison de la Cosmétique qui va se construire à Chartres. L’ancien directeur général s’investira également sur un dossier dont il est le spécialiste reconnu : la Cosmétopée.

« C’est une transition préparée, harmonieuse et logique qui vient d’avoir lieu. (…) Je veux évidemment remercier Jean-Luc Ansel pour ce qu’il a fait au service de nos entreprises et de leur réussite. Il laisse aujourd’hui la direction d’un pôle qui se classe au premier rang de ses homologues français par le nombre de ses adhérents. (…) Je vois également arriver avec plaisir Christophe Masson dont j’avais noté l’extrême compétence, la lucidité et la force de travail. Il connaît la feuille de route que le conseil d’administration lui assigne. Il va devoir incarner, à la tête de notre équipe, la modernité du pôle, continuer d’avancer, fortifier nos acquis, diversifier nos activités, asseoir notre leadership et remporter de nouvelles victoires. Je lui fais confiance pour cela. Il en a l’énergie et le talent, » a déclaré Marc-Antoine Jamet, à l’issue du vote.

Créée en 1994, labellisée pôle de compétitivité en 2005, la Cosmetic Valley est aujourd’hui le premier centre mondial de ressources en parfumerie-cosmétique, rassemblant 1.500 entreprises, dont 80% de PME-TPE et une centaine de grandes marques, représentant tous les métiers de la cosmétique : ingrédients, procédés, packagings, tests, produits finis...