Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Ingrédients & formulation

Clariant repense le soin anti-âge avec un super aliment marin

Clariant Active Ingredients entend réinventer la lutte contre le vieillissement cutané avec un nouvel ingrédient actif ciblant l’ensemble des facteurs de vieillissement à la racine. Issue de Laminaria japonica, une algue qualifiée de « super aliment marin », le nouvel actif s’est révélé efficace pour réduire les rides nasolabiales et les taches et pour améliorer l’hydratation cutanée après un mois d’utilisation seulement.

Epseama cible le long ARN non codant, appelé « nc886 »

Epseama cible le long ARN non codant, appelé « nc886 »

À l’occasion d’in-cosmetics Global 2019, le fournisseur allemand de produits chimiques a présenté un nouvel actif à base d’algues inaugurant une nouvelle cible cellulaire pour améliorer l’apparence de la peau. Issu de Laminaria japonica (Kelp ou Kombu), Epseama cible le long ARN nc886 non codant afin de réduire les signes du vieillissement cutané et renforcer les capacités d’autodéfense de la peau.

« Les causes de vieillissement généralement admises sont les facteurs liés à la génétique (chrono-vieillissement), les facteurs extrinsèques tels que l’exposition aux UV (photo-vieillissement) et l’inflammation chronique », explique Clariant.

Epseama ne traite pas ces facteurs séparément mais s’attaque à la cause fondamentale de leur déclenchement. Il cible le long ARN non codant, appelé « nc886 », récemment reconnu comme un régulateur clé de la PKR, une protéine connue pour induire un vieillissement prématuré. Une recherche menée par Clariant Active Ingredients a démontré la corrélation entre vieillissement et diminution de l’expression de nc886. Ainsi, lorsqu’il est correctement exprimé, nc886 est un acteur fondamental du rajeunissement cutané.

Jonction dermo-épidermique

Ce nouvel ingrédient actif à base d’algue cible à la fois le chrono-vieillissement, le photo-vieillissement et l’inflammation et s’attaque au cœur de ces problèmes en visant leur cause réelle par l’inversion de la courbe de production de nc886, limitant ainsi les atteintes à la jonction dermo-épidermique.

Des tests ex vivo et in vitro ont confirmé qu’Epseama améliore l’apparence de la peau en réduisant les rides, la rugosité et la déshydratation de la peau. « Il empêche la dégradation du collagène IV par l’inhibition directe de la MMP-9 et le stimule de manière à renforcer la jonction entre l’épiderme et le derme. Epseama augmente la prolifération des kératinocytes en améliorant la synthèse des récepteurs de l’acide hyaluronique CD44. Il améliore également l’épaisseur de l’épiderme et inhibe la voie de l’inflammasome », affirme Clariant.

La performance de l’ingrédient a été confirmée par des essais cliniques sur 19 femmes de plus de 50 ans après seulement quatre semaines. Les rides naso-labiales difficiles à éliminer sont lissées - réduites de 19% en volume et de 10% en rugosité au bout de quatre semaines seulement. Les taches ont diminué de 10% et le taux d’humidité de la peau a augmenté de 14,2%.

Epseama est issu de Laminaria japonica (Kelp ou Kombu), une algue cultivée au large de la Corée du Sud

Epseama est issu de Laminaria japonica (Kelp ou Kombu), une algue cultivée au large de la Corée du Sud

« D’ici 2050, les plus de 60 ans constitueront plus de 21% de la population mondiale[ [World Population Prospects : The 2017 Revision, United Nations]]. Ceci, combiné à l’augmentation de l’âge moyen de la population, offre une grande opportunité pour le secteur des cosmétiques de proposer de nouvelles approches en matière de vieillissement et de bien-être. Comprendre les processus biologiques qui influencent le vieillissement de la peau nous rend plus à même de concentrer notre innovation sur des ingrédients de pointe pour le retarder. En ciblant uniquement le nc886, Epseama offre aux formulateurs une nouvelle source de jeunesse permettant d’effacer les signes liés à l’âge et aux UV, en s’attaquant aux véritables causes du vieillissement cutané  », explique Julie Droux, Senior Technical Marketing Specialist chez Clariant Active. Ingrédients.

Selon Technavio, le marché mondial des produits anti-âge augmentera de 17,2 milliards de dollars US entre 2019 et 2023 [1], le vieillissement de la population des 30 et 45 ans et leur envie de paraître plus jeune sont les facteurs clés de cette expansion.

derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer