Du 5 au 9 mars 2018, la seconde édition de la Creative Week de Cinquième Sens a mis l’Afrique à l’honneur, avec une série de créations olfactives évocatrices de la culture, des traditions, des paysages et des villes du continent.

« L’Afrique ne cesse d’étendre son influence artistique à travers la mode, la musique, le graphisme, la publicité ou la décoration. Dans l’art contemporain, il y a beaucoup d’artistes d’origine africaine qui s’exportent très bien. Être parfumeur c’est d’abord savoir humer l’air du temps, » explique Isabelle Ferrand, la présidente du studio de création et de formation olfactive.

Cet événement annuel a pour objectif de mettre en avant le savoir-faire de Cinquième Sens en matière de création de parfums à travers une série de pistes olfactives dédiées aux innombrables richesses du continent africain autour de quatre thèmes :

- Art & parfum
- Tradition et innovation
- Tour d’Afrique
- Trio de bougies

L’occasion aussi pour Cinquième Sens de mettre en œuvre toute la gamme des supports olfactifs avec lesquels le studio travaille : diffusion par micro gouttelettes, céramiques, diffusion sèche avec micro billes de polymères, etc.

La visite débute sur le thème de l’art avec une immersion à 360° en réalité virtuelle, où images sons et odeurs se mêlent pour révéler Stimela, un parfum inédit inspiré par le morceau du compositeur de Jazz sud-africain Black Coffee. Cap ensuite sur l’Égypte, avec une palette de senteurs destinée à illustrer les collections antiques du Musée de Louvre, dont Cinquième Sens est partenaire, avant de découvrir une nouvelle fragrance inspirée de l’œuvre de l’artiste contemporain Romuald Hazoumé, où c’est la mangue qui évoque la complexité économico-politique africaine, dans un dispositif de diffusion sèche, qui se prête particulièrement à l’utilisation en musée.

Du beurre de karité en hibiscus, en passant par le kaolin et le kpangnan, le voyage se poursuit par l’Abyssinie, le Maroc, le Sénégal et Zanzibar, à l’aide de perles d’argiles parfumées, d’un crayon parfumé (fourni par Alkos) inspiré par les peaux africaines, ou de vaporisateurs nomades personnalisables (fournis par Quadpack). Un trio de bougies complète le voyage. Le triptyque peut être utilisé de façon séparé ou allumé en totalité pour « un effet lacté ».

L’activité de création olfactive est de plus en plus importante pour Cinquième Sens, qui crée notamment pour des marques de niche. Le chiffre d’affaires création de l’entreprise a ainsi triplé en deux ans.